La crise du nucléaire iranien expliquée aux enfants

Publié le par Milton Dassier

Une fois de plus, on nous refait le coup du grand méchant loup qui menace l’univers feutré et gentil des trois petits cochons. Cela devient infantile, cette façon de présenter les choses…

 

Il est vrai que, régulièrement, le loup désigné se montre hostile envers l’un d’eux, celui qui a une maison en paille construite grâce à la permission de l’ONU en 1948 mais dont les extensions sont sans limites et bien au delà du permis de construire initial.

 

Le loup persan a même indiqué qu’il faudrait un changement de propriétaire mais les autres petits cochons ont décidé de le surveiller des fois qu’il trouverait à se fabriquer une arme capable de souffler la maison.  Ils disent régulièrement qu’il est très méchant et adhère à des idées cruelles d’un autre temps qui les font frémir.

 

Cependant, les petits cochons se montrent très envahissants, ils aiment s’ingérer dans les affaires de leurs voisins plus pauvres qu’eux mais qui ont beaucoup de ressources. Leur méthode est de leur dire qu’ils vont les protéger des loups mais sous certaines conditions et si, après insistance, ils ne sont pas d’accord, les petits cochons baissent leur masque, et, là, d’un seul coup, les malheureux pays pauvres voient apparaître des visages d’ours aux griffes longues et acérées.

Enfin, on ne sait plus si les petits cochons sont des ours ou si c’est l’inverse. C’est drôlement habile n’est-ce pas ?

 

Le loup tente de plaider sa cause, mais il est boudé dés qu’il ouvre la bouche. Il sent mauvais parait-il quand il évoque les crimes passés commis sur les terres des petits cochons qui se sont massacrés entre eux.

 

Dans ses montagnes de Perse, le loup sait parfaitement que les gesticulations occidentales ne sont que des provocations en réponse à ses propres provocations. C’est si commode quand votre adversaire, à bout de nerfs, se montre agressif. Il vous fournit le prétexte pour l’attaquer en laissant croire que, devenu enragé, c’est lui qui a commencé.

 

Le loup sait qu’il tient ses adversaires juste en laissant croire qu’il a ou aura bientôt une arme invincible. Cette arme, les autres l’ont déjà depuis longtemps mais font croire qu’il leur est insupportable de devoir l’utiliser tant ils sont gentils dans leur tête. L’un d’eux, celui qui a la maison en paille, a peur et ne manque jamais une occasion de le faire savoir. Pourtant, il a la même arme lui aussi. Mais il fait semblant de ne pas l’avoir tout en laissant croire qu’il l’a.

 

Vous savez, en fait, ces gens jouent à des jeux où le bluff, la manipulation sont tout un art. L’Iran a inventé le jeu d’échec du temps où elle s’appelait la Perse et faisaient la guerre aux arabes. Les Etats-Unis ont créé le poker du temps où ils massacraient les indiens.

 

Ils vous prennent à témoin pour justifier leurs manœuvres et vous utiliser sans trop vous en dire.

 

Car leur partie de bluff ne peut marcher que si vous marchez dans leurs combines. Ils avaient essayé pour la Corée du Nord et ils avaient perdu car vous ne vous sentiez pas tellement intéressés.

 

Publié dans géopolitique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

maurice 25/09/2009 22:22


Une bande de menteurs et manipulateurs , ils nous refont le coup de l'Irak pour préparer l'opinion Occidentale à la guerre contre l'Iran .
Pendant tous ce temps le gentil Israel avec ses bombes atomiques crie soit disant au secours à ses parrains pour qu'il le défende .


A2N 25/09/2009 18:57


Bonjour, Milton !

Merci pour ce billet qui résume bien aussi ce que je pense. Ces gens sont indécrottables, cyniques et sournois.Décidément, ILS ne changeront pas, c'est à croire qu'ils ont ça dans leurs gènes.Après
avoir mis le feu en Irak, Afghanistan, pour ne parler que de leurs plus récents crimes, voilà qu'ils veulent sucer le sang des iraniens. Où vont-ils s'arrêter ?
Le plus consternant dans cette mise en scène de la pornographie occidentale ( et je pèse mes mots), c'est qu'un Obama y participe, lui aussi. Sait-il au moins qu'il a été élu pour incarner la
RUPTURE par rapport à Bush ? Sait-il qu'il est apprécié par le reste de la planète pensait qu'il allait tourner le dos à la férocité BLANCHE? Pourquoi avoir parlé du changement s'il se plie
également aux dicktats et jérémiades des lobbies pro-israéliens et militaro-industriels ? Honte à Barack Obama !

A+

A2N