Le silence des médias quand l'AIEA épingle... Israël

Publié le par Milton Dassier

Les amis, c'est incroyable! C'est la confirmation que la presse française est totalement aveuglée, manipulée, de parti pris.


Et c'est triste! Parce que son rôle de relais de propagande des idées sionistes pouvait être débattu en pensant que si des médias étaient largement favorable au sionisme, il en existait d'autres qui adoptaient une position neutre voire critique.


Je vous explique.

Aujourd'hui, les médias se concentrent sur une prochaine rencontre qui aura lieu mardi entre Obama, Abbas et Netahnyaou. Ce serait pour relancer le processus de paix à ce qu'il paraît. Effectivement, c'est plutôt en réalité pour fournir à Obama, la possibilité d'une annonce à quelques jours de l'assemblée générale de l'ONU


Ce que les médias français ne disent pas, c'est que l'AIEA, la branche de l'ONU qui s'occupe du nucléaire, a voté une résolution en assemblée générale et pour une fois, cela ne concerne pas le nucléaire iranien. Vous savez, cette menace qui mènera le monde dans des guerres sans fin, à la destruction physique de l'état d'Israël, au nouvel holocauste antisémite. L'horreur quoi!


Eh bien non! L'assemblée générale de l'AIEA a voté une résulution qui exhorte son bureau à inspecter les installations nucléaires israéliennes et condamne Israël pour n'avoir jamais voulu signer le traité de prolifération nucléaire.


Il paraît que ça fait 18 ans que l'AIEA essaye de le faire. A chaque fois, ce sont les états occidentaux qui s'y opposent et si les résolutions ne passaient pas, c'est souvent parce que pas mal de pays africains préféraient s'abstenir... Diplomatie françafricaine audacieuse? Commonwealth des palabres? Apparemment, l'audace et l'influence ont changé de camp ! 


Gros changements avec des arguments "béton". Beaucoup de pays ont affirmé qu'actuellement, Israël était une véritable menace pour le Proche-Orient, bien plus grande que l'Iran qui, on le rappelle, n'a pas le nucléaire militaire. Tous les 3 ans, Israël fait une opération militaire d'envergure ou une guerre à un de ses voisins... C'est ce qu'ont rappelé les pays arabes aux pays occidentaux qui ont voté contre la résolution bien entendu...


Malgré les beaux discours, les pays occidentaux sont franchement démasqués. Le blabla qu'on nous sert régulièrement sur le droit à la sécurité d'Israël et le droit des palestiniens ne passera plus. Les pays arabes ont droit aussi à leur sécurité or, l'arme nucléaire dans les mains d'Israël leur garantit l'insécurité surtout après 60 années de guerres réitérées.

Quel pays occidental a déjà parlé de cette dimension? Pourtant avec la présence de la ressource pétrolière, ils auraient pu... Sans doute, ont-ils reçu des assurance de la part de leur ami et allié israélien. Mais est-ce que ça suffit comme garantie pour les pays arabes?


C'est le message que ceux-ci ont voulu faire passer et, ce, avec succès grâce à l'appui des pays africains.

Seul RFI en parle..


Faites une recherche dans "Google actualités", tapez "AIEA", "Israël" et vous verrez que les grands médias parlent uniquement d'Israël reprochant à l'AIEA une trop grande complaisance sur l'Iran. A part RFI, ceux qui parlent de la résolution qui condamne Israël sont des journaux francophones non français : libanais, algériens, suisses, canadiens..

Faites la même chose dans Google actualités en anglais et vous trouvez une vingtaine d'articles sur le sujet dont Reuters, le New-York Time, Associated Press, Voice of America et même l'AFP en anglais alors qu'elle n'est pas citée pour les résultats en français!


Ce qui montre que les agences internationales ont fait leur boulot. Ce sont les médias français qui ont filtré et d'une certaine façon censuré..


Mort de rire!


Au même moment, la presse française insiste lourdement sur l'arrestation d'un groupe d'une dizaine de marocains musulmans libertaires qui ont choisi délibérément d'interrompre le ramadan en organisant un pique-nique publique.

Bien entendu, c'est une très grave atteinte à la liberté. Bien entendu, cela montre que malgré ce qu'on en dit, le Maroc n'est pas tout à fait le pays où la laïcité avance, où l'islam est souvent modéré.

On devrait s'attendre d'ailleurs à ce que BHL quitte le maroc  pour de bon ! Après un tel évènement, ça aurait de la gueule. Protestation efficace ne doit souffrir d'aucun sacrifice! Comment un philosophe qui défend les libertés pourrait rester encore là-bas?


- Oui mais les prix dans l'immobilier ne sont plus ce qu'ils étaient, même au Maroc !


- BHL, tu n'as qu'à louer. Marrakech reste Marrakech pour les touristes !

 

 

 

 

 

 

Publié dans international

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

AJ 20/09/2009 21:51

Bonjour Milton,

Oui, je me posais des questions sur cet état des faits dans une contribution hier http://allainjulesblog.blogspot.com/2009/09/lhitler-iranien-pour-quelques-kopeks-de.html

Finalement, on comprend pourquoi nos amis crient pour dire ces derniers temps que El-Baradei a dissimulé des données sur l'Iran.Encore de l'esbroufe alors que les autorités de ce pays ne respectent rien. Les autorités bien sûr, pas le peuple.