Police au faciès : Pimpon Banania!

Publié le par Milton Dassier

Très intéressante, l’enquête menée par le CNRS et financée par la fondation américaine Georges Soros sur les contrôles d’identité en France, relayé par le site payant Médiapart. Mais Le Monde en a fait un résumé assez précis.

Postés à proximité d’un lieu de contrôle d’identité en plein Paris, quartier Les Halles, près de la Fontaine des Innocents, les chercheurs ont pu voir défiler en une journée 37.000 personnes, donc susceptibles d’être contrôlées. Bien entendu, tous ces gens ne l’ont pas été.

Le problème est que parmi les gens dont l’identité a été vérifiée et qui ont subi parfois une fouille, on compte 11,5 fois plus de noirs que de blancs, 7 fois plus de maghrébins que de blancs.

A croire que les blancs en France sont devenus une bien mince minorité !

 

Mais il y a  mieux, les femmes ne sont jamais controlées et ce sont les jeunes la cible la plus fréquentes des policiers, surtout s’ils ont l’apparence hip-hop, gothique ou punk. Jamais, ils ne sont informés des raisons du contrôle et ils sont nombreux à reconnaître que les policiers les abordent avec une certains courtoisie.

 

L’enquête révèle autre chose de très étrange. Le fait que vous portiez un sac ou non, ne vous voue pas à un contrôle d’identité. Très bizarre en ces temps de menace terroriste !

 

Ceci démontre ce que beaucoup avait constaté depuis longtemps : sur le terrain, on procède à des vérification d’identité non pas en fonction d’un risque ou d’un fait susceptible de troubler l’ordre public mais en fonction d’un profilage racial, antijeune et sexiste.

 

Mon conseil du jour :

 

Ami, tu es d’origine antillaise, tu aimes le hip-hop, tu es un homme. Ton sort est peut-être scellé. Pour la police, tu es soit un clandestin, soit un délinquant, soit tu appartiens à une bande ethnique. Tu es un danger potentiel pour l’ordre public et même pour la république. Tu as une chance de t’en sortir sans trop de dommage, si tu suis scrupuleusement mes conseils.

 

Si tu passes dans le quartier des Halles, un conseil : déjà, penses à ta tenue. Peut-être que la casquette rouge vert jaune est un peu trop voyante. Evite de déambuler au milieu des blancs sinon c’est le contrôle assuré. Tu as le choix entre marcher au milieu de noirs comme toi ou, s’il n’y en a pas, de maghrébins. Compte 3 à 4 minutes de retard si tu as un rendez-vous après. Et surtout, reste poli, gentil, soumis… Pas trop souriant mais respectueux sans trop parler. Juste ces paroles de bon sens qui montre à ces policiers que tu maîtrises notre langue : « Oui monsieur l’agent » ; « j’habite bien là, monsieur l’agent », « non monsieur l’agent », « merci monsieur l’agent ».

 

Tu comprends, plus de mots pourrait être pris pour de la provocation par ceux qui sont chargés de te protéger… des gens comme toi. Ce genre de pratique non républicaine a fait forcément l'objet d'instructions de la part des autorités... Mais qui osera la remettre en question vu l'ambiance actuelle?



PS: Mille excuses. Une panne de connexion m'a empêché de corriger certaines choses et de mettre les liens pour plus d'infos. C'est réparé!

Publié dans racisme et xénophobie

Commenter cet article

vieille dame 01/07/2009 01:24

Je trouve important qu'on dénonce ces contrôles "au faciès" qui sont inadmissibles. Et quand je demande des précisions sur "l'étude" c'est justement pour éviter ce genre de réflexion stupide qu'on entend partout : "statistiquement" on a plus de chance de...évidemment, puisqu'on ne prélève qu'un seul échantillon immense (et peut-être à côté un tout petit-petit)- et on ose parler de calculs de probabilité !
Donc, ne tombons pas dans les mêmes travers qu'eux ! et n'encourageons pas une pensée "pseudo-scientifique" qui sert de base à la plupart de ces pauvres mercantiles égarés pour mieux nous vendre leur camelote dans le domaine des idées !

Milton Dassier 01/07/2009 15:01



D'abord, l'étude est scientifique puisqu'elle a été menée par le CNRS! Et puis, c'est l'avantage des statistiques de tenir compte de marges d'erreurs pour dégager une tendance tout en pondérant
les résultats. Ce que tu dis serait valable si les chiffres étaient faibles et si les écarts entre les résultats étaient minimes. Mais, franchement 11 fois plus pour les noirs et 7 fois plus pour
les maghrébins, dans un endroit assez représentatif : milieu urbain et zone commerciale très fréquentée par des gens de tous milieux sociaux, en majorité de la région parisienne. Voilà pour
l'aspect scientifique : une tendance représentative. Moi ça me suffit car cela confirme ce que beaucoup ont constaté sur le terrain depuis des années y compris comme cela a été relaté par des
policiers eux-mêmes.



PhB 01/07/2009 00:48

Ne te permets surtout pas d'extrapoler mes propos pour leur faire dire ce que tu veux.
Bien évidemment les blancs doivent être controlés tout autant que n'importe quelle ethnie,je n'ai JAMAIS dis le contraire.Se focaliser sur telle ou telle communauté ne fait qu'exacerber les tensions,mais il y a des faits,certaines communautés ont plus de délinquants que d'autres c'est comme çà,toi et moi n'y pouvons rien,ca ne sert à rien de dire tout le monde est pareil face a la délinquance : c'est Faux.
Et alors pardonnes moi,mais je trouvais ton article d'une démago sans limite mais ta réponse à mon commentaire est elle pour le moins ambigue,tu es antillais,ok bien,mais alors celà ne fosse t'il pas ton jugement et ton point de vue? Bien sur que si et tu le prouves dans ta réponse.
La police contrôle un maghrébin ou un noir,bien suuuuur tout de suite c'est forcément du racisme,il a bon dos le racisme,ça permet de pas se remettre en question une seule fois...
Je trouve honteux d'entendre toujours le même discours,mais si vous n'êtes pas contents,aller faire un tour ailleurs,vous verrez comment la police traite certaines communautés,vous chialerez comme des gamines en espérant pouvoir revenir en France,car crois moi la police ici est "souple" avec les délinquants,et la justice alors là n'en parlons pas.

Milton Dassier 01/07/2009 01:25


Donc si elles ont plus de délinquants que d'autres, on doit les controler plus, c'est ton avis. Mais dans ce cas, pourquoi on ne controlerait pas mieux la vie sexuelle des blancs puisqu'il me
semble que les blancs ont plus d'affaires d'enlèvement d'enfant et de pédophilie que les autres?
Ce que je suis me montre que se baser sur la couleur de la peau pour la sécurité de tout le monde est non seulement facho mais contre-productif. Car le sentiment d'injustice ajouté à la misère
sociale et éducative donne un cocktail forcément explosif. Si jeme faisais controlé 4 foispar jour dés que je sors de chez moi, je pourrais presque être satisfait de savoir que ceux qui
m'emmerdent ainsi se font attaquer. Ce ras-le-bol, on en a les signes aujourd'hui. Les flics se font massacrer chaque semaine dans certaines cités, un nouvel embrasement de toutes les
banlieues est tout à fait possible malgré plusieurs années de controles d'identité au faciès. C'est le résultat qui compte. Les choses vont à mon avis encore plus mal. La police a choisi un camp.
C'est bien ce qui s'est passé pour Zied et Bouna, on a accusé ces momes à tort d'être des délinquants après les avoir laissé crever dans un transformateur. Où était cette police qui aurait dû les
protéger? Elle pensait qu'ils avaient le profil de délinquant et elle les a laissé crever. Voilà! Si la police ne protège pas certaines personnes parce qu'ils n'ont pas la bonne couleur, qu'elle ne
s'étonne pas d'être détestée. Si la police ne paie pas pour ses bavures (on attend toujours le procès 4 ans après pour la mort des enfants Zied et Bouna!), alors il y a un sentiment d'impunité qui
lui fait faire des actes anti-républicains et la rend encore plus détestable. Dommage que la couleur de peau en France soit devenu l'équivalent d'une étoile jaune!


HARRIET THUBMAN 30/06/2009 23:50

Bonsoir Milton,

Quelques commentaires
1-"le monde en a fait un résumé assez précis": cela suppose que vous l'ayez lu vous même pour affirmer cela.
2-Vous auriez pu reprendre la fin de l'article du monde pour rectifier ceci
"Interrogée par l'AFP, la porte-parole de la préfecture de police de Paris, Marie Lajus..."Les contrôles d'identité ne visent pas à représenter de façon statistique la population présente", a-t-elle souligné, ajoutant:. "Ce que l'on recherche, c'est à prévenir des délits ou des crimes commis dans ces lieux là, qui sont criminogènes, avec des paramètres qui sont policiers et empiriques (...) Statistiquement, vous avez plus de chances de trouver du shit sur un rasta que sur un cadre supérieur en costume..." Ceci est complètement erroné puisque comme le montre l'enquête, la police ne contrôle pas cette catégorie (cadre supérieur). De plus, pour paraphraser Mme Lajus "Statistiquement, vous avez plus de chances de trouver de la cocaine sur un cadre supérieur en costume que sur un rasta ..."
Je suggère à Lajus de faire des contrôles à la sortie de la bourse de paris sur les traiders.

salutations

Milton Dassier 01/07/2009 00:04


Oui c'est vrai mais je ne fais pas un blog pour recopier les infos du Monde mais pour souligner certaines choses. Mme Lajus met cette enquête sur le terrain des statistiques ethniques, ce qui n'a
rien à voir puisqu'il s'agit ici de droit et procédure policière.


vieille dame 30/06/2009 20:00

est-ce que vous pourriez donner vos sources plus précisemment ? est-ce que cette étude a été publiée sur internet ? (taille de l'échantillon, choix du quartier, dates de l'étude...etc...seraient des éléments intéressants).



"gitans", "maghrébins","noirs" "jeunes"... il aurait été aussi intéressant de connaître les taux quand les policiers sont eux-mêmes "gitans", maghrébins", "noirs" "jeunes" comme on nous en montre à la télé... (mais sont-ils nombreux en réalité ?)

Déjà sous de Gaulle et Pompidou, et ça continue...et c'est révoltant et ça me fait honte...

Milton Dassier 01/07/2009 00:09


J'ai eu un petit problème de connexion alors que je n'avais pas tout à fait fini l'article. J'ai mis un lien vers le journal Le Monde. Sinon c'est Mediapart qui publié dela façon la plus complète
mais c'est payant!


PhB 30/06/2009 19:26

C'est un article baclé comme rarement j'ai pu voir,d'une démagogie affligeante.
Toi qui cite des études menées,regardes celles qui ont été faites sur les origines des délinquants,elles montrent clairement que les maghrébins et les noirs ont plus de comportements délinquants,c'est comme çà,c'est sur ça fait pas forcément plaisir à entendre,ca va à l'encontre de ta bien-pensance gauchiste.
Mais que veux-tu, c'est la vie.

Milton Dassier 01/07/2009 00:21


Baclé pour des raisons techniques, je m'en suis expliqué déjà.
L'origine des délinquants, à lalimite on s'en fout. Ou on a des principes républicains et on les respecte ou on institue un régime totalitaire dans lequel tes fantasmes racistes trouveront de quoi
s'assouvir. Moi, je suis antillais, clair de peau et j'en ai marre de voir mes cousins plus foncés se faire controler juste à cause de ça. Ce qui me fait marrer, c'est que le délinquant blanc, non
habillé jeune qui transporte peut-être une arme pour faire péter une banque ou un kg de coke, passe tranquille... Mais toi, ça ne te dérange pas, pourtant si tu as des gosses, tu devrais
non?  Tu vois donc bien que ton raisonnement à la mord-moi le noeud est d'une nullité affligeante.