Premiers signes de turbulence pour le voyage de Sarkozy en Martinique

Publié le par Milton Dassier

L’atmosphère ne sera pas sereine pendant le voyage de Sarkozy en Martinique.

A part quelques manifestations, cela ne viendra pas de la population mais des élus et des édiles de l’île. Et on ne devrait pas voir de beaux bains de foule pour les JT de France.

 

En effet, on a appris que l’inauguration de l’aéroport Aimé Césaire a failli se faire sans Pierre Aliker, frère d’André Aliker mais surtout meilleur ami et compagnon politique d’Aimé Césaire. Dans un premier temps, il a refusé d’assister à la cérémonie pour ne pas se prêter au jeu d’une récupération du nom d’Aimé Césaire. Puis, sous l’insistance du nouveau maire de Fort de France, Serge Letchimy, il a fini par accepter.

 

Autre kwak, des élus viennent de dénoncer la partition écrite d’avance pour la venue de Nicolas Sarkozy aux Etats Généraux de l’outre-mer. Apparemment, d’après certaines indiscrétions, thèmes, questions, discussions, intervenants, tout a été écrit par la préfecture de Fort de France et distribué aux élus à qui on recommande instamment de se plier aux instructions.

 

Des élus ont d’ores et déjà fait savoir qu’ils boycotteront la rencontre.

Publié dans anticolonialisme

Commenter cet article

PROFANE 25/06/2009 18:33

normal c'est le frère trois point ange mancini de la loge des cracates...qui s y colle....la martinique est cacérisée par la franc maçonnerie...c'est pas la nomination de la fille de la soeur lucette qui va nous sortir du boubier