La vérité des chiffres : Qui est derrière les infos que vous lisez sur le web ?

Publié le par Milton Dassier

Un truc très intéressant à essayer : savoir qui est à l’origine ou qui paye au bout du compte pour les infos que vous avez en ligne.

 

La plupart des grands médias français sont aux mains soit de l’état (chaînes radio et télé publiques, RFI, AFP), soit des grands industriels (Dassault, Bouygues, Lagardère…etc) . Donc, sur la quantité d’articles qui sortent sur le net à propos d’un sujet, d’un thème ou d’un homme, on peut savoir maintenant quelle est la proportion de ceux qui émanent de médias contrôlés par l’état ou les industriels.

 

Vous pouvez vous livrer à cette expérience passionnante en cliquant ici.

J’ai essayé avec les hommes politiques en vue en France ces derniers temps.

 

Voilà les résultats :

 

D’abord du côté du gouvernement

 

Nicolas Sarkozy : 16,7%

François Fillon : 14,1%

Rachida Dati : 8,8%

Brice Hortefeux : 15,9%

Michel Barnier : 10,9%

Bernard Kouchner : 16,4%

 

Puis de l’UMP :

Xavier Bertrand : 10,2%

Frédéric Lefèbvre : 4,5%

 

 

Puis du MODEM

François Bayrou : 12, 4%

 

Puis de la gauche:

Martine Aubry : 10,3%

Dominique Strauss-Kahn : 9,2%

Jean-Luc Mélenchon : 4,7%

Olivier Besancenot : 7,5%

Ségolène Royal : 1%

Daniel Cohn-Bendit : 4,1%

 

A l’extrême droite :

Jean-Marie Lepen : 10,2%

Philippe de Villiers : 4,8%

 

Dés qu’on va vers la gauche, la proportion d’articles de la presse contrôlée perd entre 5 et 10 points… Cela veut dire que plus le score est élevé, plus la presse marchande vous porte de l’intérêt! Les scores de Ségolène Royal et de Daniel Cohn-Bendit sont très révélateurs… Comme si la presse marchande évitait d’en trop parler en fait. Par contre Olivier Besancenot a leurs faveurs malgré son « extrémisme ».

 

Et à l’étranger, toujours en fonction de la presse française du web.

 

Barak Obama : 10,3%

Angela Merkel : 9,2%

Gordon Brown : 9,7%

Silvio Berlusconi : 9%

Benyamin Nethanayu: 6,8%

Mahmoud Ahmaninejad : 8,8%

 

En plus de juger de l’intérêt porté à un homme, ce petit procédé peut servir pour voir quels sont les épouvantails agités par la presse marchande du moment sur le net.

 

Essayons voir avec ceux dont on parle régulièrement ces derniers temps :

 

Dieudonné : 6,7%

Kemi Seba : 0%

Fofana : 3,8%

Julien Coupat : 0,8%

 

Le score plus important de Dieudonné que Fofana (qui est en plein procès très médiatisé ) montre que la médiatisation autour de Dieudonné ne doit rien au hasard… Auraient-ils besoin de lui ? 

Publié dans liberté d'expression

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MiltonFan 16/06/2009 16:18

Cher Milton,

Comme vous le sous-entendez aussi, il y a surtout derrière toutes ces têtes de gondoles médiatiques une logique commerciale & d'audience imparable... dès qu'on parle d'un Dieudo, ca vends bcp plus qu'un Fofana d'où la profusion d'articles sur tel ou tel politique ou personnalité bien ciblés. Bien entendu ces derniers sont mis en avant / instrumentalisés par ces médias pour servir indirectement la cause de leur "maitre". Amicalement

Milton Dassier 16/06/2009 16:40


Oui absoluiment vrai, c'est pour cela que Kemi Seba est en perte de vitesse dans ces médias. Il ne fait plus autant peur.


Nicolas Kayser-Bril 16/06/2009 14:55

Milton,

La redevance tombe directement dans les caisses de FranceTélé, ce qui en fait un service public et pas un média de gouvernement.

Ensuite, la nomination de son président par Sarko n'ajoute pas à son indépendance. Mais France3 reste bien plus indépendant que TF1, par exemple.

Mais pour Bolloré vous avez raison, je le rajoute à la liste!

Milton Dassier 16/06/2009 16:04



Oui en théorie. Tu as raison pour France 3 ou France 4 mais les autres? Regarde France-Inter qui petit à petit perd son indépendance. Regarde RFI. Regarde France 24...


Ensuite, pour Lagardère, rappelle-toi l'éviction du redac en chef de Paris-Match...



Nicolas Kayser-Bril 16/06/2009 10:05

Milton,

Merci de l'intérêt que tu portes à mon app!

Je voulais juste préciser que l'appli ne repère que les médias financés par des institutions hors-média (gouvernement, marchand de béton ou d'avion etc.)

C'est pourquoi Lagardère, qui vit principalement de ses médias, et France Télévision/Radio France, qui vivent de la redevance, n'y figurent pas.

Tout ça ne veut bien sûr pas dire qu'ils sont exempt de pressions politiques ou autres ;)

Milton Dassier 16/06/2009 14:03



Lagardère vit aussi de la vente d'armes, du sport professionel et de participation un peu partout. Un peu comme Bolloré ou Pinault. Pour France-Télévision, n'oublie pas la possibilité de nommer
les présidents de chaine par le président de la république, ça en fait des médias financés par l'état quasiment aux ordres de l'état. Pourquoi l'AFP alors?



Hizzam 16/06/2009 02:24

Et d'ou tu sors que Seba, ca à 0% d'interêt??

J'ai rien comprit à ton texte...
TF1 récement au 20H sur Seba
http://www.dailymotion.com/video/x9e4tt_sur-tf1-letat-contre-kemi-seba-et-l_news

Dimanche + sur Seba (record d'audience ce jour là)
http://www.youtube.com/watch?v=poIsNoyMJjQ

Et uelque chose me dit que vu l'actualité, on va en réentendre parler prochainement dans les médias...

Milton Dassier 16/06/2009 03:40


Je ne sors rien de cela. Je parle des médias marchands sur le net, de la presse aux ordres. Le 0%, ça veut dire que, en ce moment, il y a aucun article sur le web marchand sur Kemi Seba. La
prochaine fois, lis un peu moins vite et ne te fais pas de mouron immédiatement juste parce que la presse aux ordres ne le salit pas une fois de plus. Si c'est ce qui compte pour toi que des
articles de merde en parlent sur des médias de merde alors, tu te trompes de blog en venant sur le mien!