Jeudi 4 juin 4 04 /06 /Juin 17:32

A voir ce qui tombe encore sur Dieudonné avec cette ridicule histoire de sketch antisémite,  je propose un nouveau mot, un nouveau concept : la surpunité. C'est le fait de punir quelqu'un pour le détruire, de  chatier pour abattre. Ici, surtout pas de souci de justice aveugle et équitable.

 

Depuis plusieurs années, un véritable harcèlement s’opère sur l’humoriste.

C’est comme une guerre qui n’en finit pas. Les coups pleuvent et il rend avant de s’en prendre encore.

Retour sur la chronique d’un harcèlement annoncé.


Tout part de la fin de l'année 2003 avec un sketch qui montre un colon israélien en train de justifier sa colonisation des territoires occupés, par le concept d’axe du mal qu’évoque le président américain GW. Bush. Le sketch finit par un appel à se convertir au judaïsme pour échapper à l’axe du mal et un salut fasciste.

Ce sera « voyage au bout de l’enfer » pour Dieudonné. Et comme dans le fameux film, une partie de roulette russe forcée avec sa carrière de pipole, partie qui n’en finit plus.

Et puis, les provocations de ses détracteurs se multiplient pour aboutir à des déclarations « limites » de la part du comique. Et là, on ne le rate pas, une trentaine de procès, la plupart gagnés par Dieudonné.


C’était la grande époque des procès en sorcellerie antisémite qui touchaient des gens aussi divers qu’Edgar Morin, ou Pascal Boniface pour leurs critiques d’Israël. A la même période, le prix nobel de la paix, l’évêque sud-africain Desmond Tutu se voyait plusieurs fois interdire de séjour en Israël et aux USA pour avoir comparé le sionisme à l’apartheid.

 

L’agression physique contre Dieudonné était inéluctable, elle eut lieu loin des grands médias, en 2005, en Martinique. A quatre contre un, des hommes armés porteurs de passeports israéliens rossèrent Dieudonné. Ils furent condamnés à un mois de prison ferme.

A leur sortie, accueillis comme des héros sur une radio juive communautaire, ils appelèrent à la poursuite du combat contre Dieudonné. Tout comme Bernard-Henry Lévy et quelques autres qui recommandaient son boycotte.

 

Quelque soit ce qu’on pense de Dieudonné, de ses idées, de ses amitiés à l'extrême droite ou à l'extrême gauche, quand je vois l’acharnement médiatique et judiciaire contre lui, je ne peux m’empêcher de craindre pour ma propre liberté et de celles de mes enfants.

 

Je ne peux pas comprendre comment, au nom de la liberté d’expression et de l’humour, on peut classer sans suite une injure raciste proférée sur un plateau de télé contre un homme absent . N’y avait-il pas des faits établis, des témoins, des preuves et, surtout, un préjudice envers cet homme et les gens de couleur noire ?

 

Pire encore, On procède aujourd'hui, à une instruction judiciaire parce que la personne insultée et déboutée, par défi, décide de se servir des conclusions du procureur justifiant le rejet de la plainte pour insulter exactement de la même façon son insulteur, c'est-à-dire en utilisant un terme raciste.

 

En fait, l'affaire peut se résumer ainsi:
lors d’une émission de télé, un producteur parle de Dieudonné non présent comme d’un « inculte pas très futé car c’est un nègre ».

Dieudonné porte plainte. Sa plainte est déclarée sans suite parce que le producteur aurait fait de l’humour et s’est de toutes façons excusé quelques jours plus tard…

 

Donc, Dieudonné fait une vidéo où il rappelle l’affaire et les conclusions du procureur puis au nom des arguments du dit procureur insulte à son tour le producteur de façon raciste en prenant soin de dire que c’est de l’humour. Puis, il s’excuse après.

 

La voici:



Pour moi, cela s’appelle la réponse du berger à la bergère, un grand bras d’honneur ou un coup de boule de Zidane dans le ventre de Materasi !
Par Milton Dassier - Publié dans : opinions - Communauté : PARLONS FRANCHEMENT
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés