Acharnement judiciaire et "surpunité" pour Dieudonné

Publié le par Milton Dassier

A voir ce qui tombe encore sur Dieudonné avec cette ridicule histoire de sketch antisémite,  je propose un nouveau mot, un nouveau concept : la surpunité. C'est le fait de punir quelqu'un pour le détruire, de  chatier pour abattre. Ici, surtout pas de souci de justice aveugle et équitable.

 

Depuis plusieurs années, un véritable harcèlement s’opère sur l’humoriste.

C’est comme une guerre qui n’en finit pas. Les coups pleuvent et il rend avant de s’en prendre encore.

Retour sur la chronique d’un harcèlement annoncé.


Tout part de la fin de l'année 2003 avec un sketch qui montre un colon israélien en train de justifier sa colonisation des territoires occupés, par le concept d’axe du mal qu’évoque le président américain GW. Bush. Le sketch finit par un appel à se convertir au judaïsme pour échapper à l’axe du mal et un salut fasciste.

Ce sera « voyage au bout de l’enfer » pour Dieudonné. Et comme dans le fameux film, une partie de roulette russe forcée avec sa carrière de pipole, partie qui n’en finit plus.

Et puis, les provocations de ses détracteurs se multiplient pour aboutir à des déclarations « limites » de la part du comique. Et là, on ne le rate pas, une trentaine de procès, la plupart gagnés par Dieudonné.


C’était la grande époque des procès en sorcellerie antisémite qui touchaient des gens aussi divers qu’Edgar Morin, ou Pascal Boniface pour leurs critiques d’Israël. A la même période, le prix nobel de la paix, l’évêque sud-africain Desmond Tutu se voyait plusieurs fois interdire de séjour en Israël et aux USA pour avoir comparé le sionisme à l’apartheid.

 

L’agression physique contre Dieudonné était inéluctable, elle eut lieu loin des grands médias, en 2005, en Martinique. A quatre contre un, des hommes armés porteurs de passeports israéliens rossèrent Dieudonné. Ils furent condamnés à un mois de prison ferme.

A leur sortie, accueillis comme des héros sur une radio juive communautaire, ils appelèrent à la poursuite du combat contre Dieudonné. Tout comme Bernard-Henry Lévy et quelques autres qui recommandaient son boycotte.

 

Quelque soit ce qu’on pense de Dieudonné, de ses idées, de ses amitiés à l'extrême droite ou à l'extrême gauche, quand je vois l’acharnement médiatique et judiciaire contre lui, je ne peux m’empêcher de craindre pour ma propre liberté et de celles de mes enfants.

 

Je ne peux pas comprendre comment, au nom de la liberté d’expression et de l’humour, on peut classer sans suite une injure raciste proférée sur un plateau de télé contre un homme absent . N’y avait-il pas des faits établis, des témoins, des preuves et, surtout, un préjudice envers cet homme et les gens de couleur noire ?

 

Pire encore, On procède aujourd'hui, à une instruction judiciaire parce que la personne insultée et déboutée, par défi, décide de se servir des conclusions du procureur justifiant le rejet de la plainte pour insulter exactement de la même façon son insulteur, c'est-à-dire en utilisant un terme raciste.

 

En fait, l'affaire peut se résumer ainsi:
lors d’une émission de télé, un producteur parle de Dieudonné non présent comme d’un « inculte pas très futé car c’est un nègre ».

Dieudonné porte plainte. Sa plainte est déclarée sans suite parce que le producteur aurait fait de l’humour et s’est de toutes façons excusé quelques jours plus tard…

 

Donc, Dieudonné fait une vidéo où il rappelle l’affaire et les conclusions du procureur puis au nom des arguments du dit procureur insulte à son tour le producteur de façon raciste en prenant soin de dire que c’est de l’humour. Puis, il s’excuse après.

 

La voici:



Pour moi, cela s’appelle la réponse du berger à la bergère, un grand bras d’honneur ou un coup de boule de Zidane dans le ventre de Materasi !

Publié dans opinions

Commenter cet article

NAQBA 09/06/2009 13:06

Avec eux sait'on jamais,dés une personne ose leur tenir tete,il devient un "terroriste"

Milton Dassier 09/06/2009 15:48


Un terroriste de l'humour pour Dieudonné...Ce qu'il faudrait c'est que Dieudonné communique mieux car son message est brouillé et compréhensible que par des initiés.


NAQBA 08/06/2009 20:15

DIEUDONNE EST DEVENU LE PALESTINIEN DE FRANCE

Milton Dassier 08/06/2009 21:38


Espérons qu'il ne subira pas de bombardements au phosphore...


ingrid 07/06/2009 07:02

mr dassier, le mot "negre" est raciste!!!
je ne connais pas mr beirheim ni ses antecedents, si c'est la premiere fois que la justice entend parler de lui.il s'est excusé.je pense que la prochaine fois et j'espere qu'il n'y en aura pas la justice le poursuivra.
quand a dieudo, la justice francaise connait ses antecedents, condamné ou non.
dieudo a voulu lui repondre en le traitant de "youpin".le probleme c'est qu'il a utilisé ce mot en france s'adressant a plusieurs individus."lobby de youpins".alors quand dieudo denoncait le lobby sioniste je pensais pas que c'etait du lobby juif qu'il s'agissait.
dieudo aurait pu montrer qu'il etait plus intelligent que mr bernheim et denoncé le fait qu'il n'a pas ete poursuivi.

A2N 04/06/2009 22:55

Bonjour, Milton !

Tu as osé dire « voyage au bout de l’enfer » pour Dieudonné ? Fais gaffe à toi, pour un peu tu aurais dérapé, saches qu'un antisémite, un vrai, Louis ferdinand Céline, collabo notoire, a commis un livre à succès « voyage au bout de la nuit » Tu vois?
D'ici à ce que certains voient une allusion à cette oeuvre, il n'y qu'un pas. Faut pas oublier, le CRIF et ses soutiens sont désormais une police de la pensée. Vive la démocratie !

A2N

Milton Dassier 04/06/2009 23:44


Bien vu l'artiste. Mais je m'en fous. La différence est que je ne suis pas dépendant de mon statut de blogueur. Un blog tombe et un autre prend sa place...


smer 04/06/2009 22:40

Le producteur suisse aurait dû être condamné par la justice suisse.

Mais ce qui démontre encore une fois que Dieudonné a un pois chiche dans la tête, c'est qu'il a tenu ces propos antisémites... en France !

S'il avait voulu placer la justice suisse devant ses contradictions, il aurait du les tenir en Suisse ! Parce que je ne vois pas pourquoi en France il serait bénéficiaire de la jurisprudence suisse !

Patrick Sébastien a été condamné pour son sketch "Casser du noir". Fogiel a été condamné pour l'histoire du SMS raciste sur "l'odeur des noirs"... Dieudonné sera donc condamné pour ces propos. J'ai envie de dire "Bien fait pour sa gu..." !!!!

Aucun combat politique se fait sans intelligence, et encore moins dans la haine recuite !

Milton Dassier 04/06/2009 23:43


Tu rigoles ou quoi?
Je crois que Dieudonné n'en a rien à foutre de se voir condamné ou non. Pendant longtemps il a tenté de prouver sa bonne foi, en vain! Ce qui compte c'est la dénonciation du catéchisme
sioniste dont le maquillage en nobles sentiments coule peu à peu. Il en sera avec Sarkozy comme avec Bush, les temps changent plus vite que tu ne l'imagines et certaines personnes vont manger leur
chapeau.