Campagne antisioniste: Quand Libération désinforme ses lecteurs!

Publié le par Milton Dassier

Je ne suis pas derrière la liste anti-sioniste de Dieudonné.

Ce combat me semble juste une façon d’aborder la question des relations entre la France et Israël, de poser le débat. Rien de plus.

Alors ce qui se passe autour de cette liste ne me passionne pas beaucoup même si le vernis convenable de certains craquelle peu à peu.

Par contre la façon dont une certaine presse rapporte des évènements de façon mensongère tout en sachant pertinemment que tout ce qui concerne Dieudonné est filmé, donc opposable, m’exaspère.


J’en veux pour preuve l’article de Libération que je reproduis ci-dessous :

 

 

Dieudonné joue la baston sur un marché parisien



Selon un témoin, «cela s’est passé très vite, dix minutes à peine». Il était 11 heures hier, quand «l’humoriste» Dieudonné a déboulé rue des Pyrénées à Paris (XXe), où se tient chaque dimanche le marché de Ménilmontant. Une trentaine de ses affidés sont descendus de son autobus de campagne, pompeusement baptisé le «Dieudobus». «Ils ont commencé à interpeller les gens en criant : "racistes, sionistes, assassins !"» raconte une jeune femme qui faisait le marché avec ses filles : «L’ambiance est tout de suite devenue électrique.»

Parmi les habituels distributeurs de tracts qui se retrouvent chaque semaine sur ce paisible marché de quartier, un petit groupe n’a pas trop apprécié la présence du candidat aux européennes dont les propos ont des relents antisémites, et qui a fait de Jean-Marie Le Pen le parrain de sa fille. Ils ont coursé à travers les étals les hommes de Dieudonné, lesquels ont au passage bousculé quelques badauds et commerçants éberlués. La poursuite a dégénéré en bagarre générale, brève et violente, qui a fait trois blessés légers. La police est intervenue immédiatement pour séparer les deux camps. Cinq personnes ont été interpellées.



Pour comprendre comment Libération se fout de la gueule de ses lecteurs, il n’y a qu’à voir la vidéo ci-dessous :

 



Après avoir vu, la vidéo, on s'aperçoit simplement que tout l’article de Libération est faux. Les paisibles et habituels distributeurs de tracts dérangés par Dieudonné, étaient cagoulés et armés. Ils ont commencé les insultes dés l’arrivée des candidats puis les bagarres un peu plus tard après avoir barré la rue dans la posture "no pasaran". Ils savaient, il s'étaient préparés, ils attendaient …

Cinq ont été arrêtés d’ailleurs. Contrairement à ce que dit le journaliste de Liébération, personne n’a été coursé parmi les étalages car l’essentiel des bagarres se sont déroulés plus loin. Pas nombreux, ils ont été mis en fuite assez facilement d’ailleurs. Auraient-ils eu du mal à mobiliser ?

J’aime la presse quand elle est libre et indépendante. Libération a fait un article de commande rempli de partialité toute stalinienne.

En fait, vous devez savoir, chers amis, que tout jeune journaliste stagiaire qui se retrouve à la rédaction en ligne d'un grand média de la gauche au fond à droite au bout du couloir, doit faire un article contre Dieudonné. Sissi! Ainsi, il apprend en même temps ces rudiments incontournables dans la presse moderne française: publier en brodant autour d'une dépêche et faire des courbettes à ses supérieurs.
 

Ce journal a besoin d’une bonne… libération.

Publié dans opinions

Commenter cet article

Carotte 03/06/2009 04:54

Je suis révoltée par l'article de Libération, profondément dégoutée !
Trop d'injustice dans notre pays,trop de mensonges et de manipulations. Ca fait naître la colère, puis la haine. L'extrême droite s'en frotte certainement les mains...

Milton Dassier 03/06/2009 16:58



Cette tendance à la désinformation est particulièrement criante dés lors qu'il s'agit de Dieudonné, les exemples ne manquent pas.


On retrouve le même phénomène pour d'autres sujets.



zine 03/06/2009 03:44

Milton Dassier.
Vous avez raison, l'hémogénie des valeurs occidentales sur l'ensemble de la planète est source d'injustice et de frustration énormes. Ce modèle socio-économique imposé à tous est insuportable à bien des égards. Mais l'homme "blanc" dans cette course au profit n'a juste qu'une petite longueur d'avance et je doute sérieusement que noirs, jaunes ou verts agiraient différemment !!! C'est bien plus le système, celui induit par l'impérialisme,le capitalisme et la mondialisation, qui est à blâmer et à combattre. L'occidentalisme en fait partie.
Bien différent est le sionisme car contrairement à l'occidentalisme, il ne cherche pas à imposer ses valeurs au reste du monde. Le sionisme cherche protéger ses valeurs et à se défendre du monde. Et l'intérêt du sionisme, c'est défendre avant tout son "enfant" à savoir Israël. ses ressorts ne sont pas financiers mais avant tout idéologiques, religieux et même messianiques. Le sionisme n'est donc pas un sous-produit de l'occidentalisme mais un produit à lui tout-seul !!! Sa stratégie et son immense avantage(parce qu'au départ très faible)a été de s'appuyer sur un réseau mondial de défenseurs, inconditionnels qui ont pu "orienter" les esprits et les politiques sur ses thèses mêmes les plus folles (la terre promise, le peuple élu, le droit historique, etc ..) et faciliter son implantation. La guerre 40 lui a donné un coup de main supplémentaire et inatendu. Maintenant pour survivre et protéger sa création, le sionisme ne peut que s'étendre et porter son hémogénie bien au-delà de ses frontières actuelles. Les peuples du Moyen-Orient sont en grand danger, en très grand danger. Une situation qui met également, par effet boule de neige, le monde entier en danger. En Occident, le sionisme doit impérativement jouer la carte de la culpabilité pour faire taire les consciences et avancer tranquillememt. Il est très bien organiser pour cela. Dénoncer le sionisme, nous expose aussi à danger car le réseau des défenseurs est très puissant. En conclusion : des bombes pour les arabes et le contrôle des consciences pour les occidentdaux ! Cette interaction entre l'occident et l'Orient rend le sujet complexe et immensément intéressant mais une fois affranchi de tout le fatras de la culpabilité dégoulinante, le sionisme apparait dans toute sa splendeur : un système d'organisation, de colonisation et d'oppression presque parfait !
Dénoncer l'occidentalisme ou l'eurocentrisme n'est donc en aucun cas dénoncer le sionisme, loin de là. D'ailleurs, la preuve en est, s'il le fallait encore, tous ces intellectuels et politiques de gauche qui critiquent l'un en soutenant l'autre !!! C'est donc une erreur politique fondamentale que de confondre les deux et de ne pas en voir les immenses enjeux pour la planète. A mon humble avis, seule une profonde culpabilité née de l'histoire empêche d'aller au bout de son analyse et d'y voir plus clair ...

Milton Dassier 03/06/2009 15:03


Dans l'occidentalisme, le sionisme est un totem, une manière de se déculpabiliser d'avoir fait le mal, une manière d'être en paix avec sa conscience. Occidentalisme = totem sioniste + domination et
capitalisme décomplexé.


zine 02/06/2009 22:42

Ah, Monsieur Milton Dassier. Peut-être maintenant commencez-vous à comprendre que cette liste va bien au-delà de la simple dénonciation du sionisme en Israël, meurtrier et génocidaire. Ce qui est immensément intéressant dans cette histoire (je veux dire l'influence justement de cette idéologie en France), c'est qu'elle touche des secteurs aussi variés que les médias ou la politique ou la liberté d'expression ou le respect des valeurs de la République. Derrière l'antisionisme, c'est tout cela qui est en jeu. Mais c'est un chemin long et difficile à appréhender car nous sommes manipulés depuis bien longtemps par les réseaux sionistes qui nous ont façonnés comme ils le souhaitaient. L'article de libé, c'est un parmi des centaines. Tous les jours, dans tous les médias, c'est la même chose, la falsification des faits, la falsification de l'histoire ... Oui, c'est tout cela qui est en jeu : notre liberté, l'équité dans la justice, l'égalité devant les règles énoncés par l'homme.

Milton Dassier 02/06/2009 23:23


Le nom ce serait occidentalisme. Ce qui se résume par: tout ce qui vient de l'occident est bien et même mieux. Les valeurs occidentales, le leadership du monde par l'occident, la culture, la
technologie..etc. Le sionisme n'est que la partie qu'on veut mettre en avant histoire de cacher le reste. Le sionisme, c'est de l'occidentalisme dans sa version décomplexée des crimes contre
l'humanité. Pourquoi ne pas dénoncer plus largement l'européocentrisme ou l'occidentalisme dont les méthodes se rapprochent de plus en plus des idées de préservation de la culture européenne,
blanche et judéochrétienne?