Aveu d'insécurité: Quand l'UMP aux abois aboie

Publié le par Milton Dassier

Vous n’avez pas remarqué quelque chose ?

Les élections européennes sont dans quelques jours et, au niveau des idées, ce n’est pas transcendant !

Europe Ecologie propose pas mal de choses concrètes, ce sont peut-être les seuls !

A part ça, les listes sont comme des postes à attribuer, une sorte de mercato à mi-mandat présidentiel. Certaines ciblent une idée, un concept ou font dans la protestation pure et simple.


Dans ces conditions, pas étonnant que l’abstention soit sur le point de battre des records…

Tout ça est bien dangereux pour le président. Avec une droite au mieux à 38% des suffrages exprimés et une abstention à près de 60%, il obtiendrait en fait à peine 15% de soutiens affirmés sur l’ensemble de l’électorat, FN compris. Quel score ! 15% des citoyens auront eu envie de se déplacer pour dire leur accord avec une politique de droite.

Avec une communication aussi présente, aussi calculée, quel camouflet !


Il faut sauver les soldats de l’UMP ! 
 

Alors, on ressort les vieilles recettes : la peur. Les bandes de jeunes, la violence scolaire. Très fort ! Eh oui ! Le terrorisme ne fait plus peur comme du temps de Bush, la mayonnaise de l’ultragauche menaçante n’a pas pris, même la lutte contre l’antisémitisme ou le fascisme vert ne mobilise plus comme avant.

Il fallait bien trouver autre chose…

 

Darcos est monté au créneau en relais du président de la république et nous pond un texte qui permettra aux établissements d’assurer eux-mêmes leur sécurité. On a envie de se demander : Pourquoi maintenant et pas avant ? Pourquoi la sécurité des enseignants et des enfants passe-t-elle après toutes les autres ? Question légitime car Nicolas Sarkozy est aux commandes de la sécurité nationale depuis 2002 !

 

Occuper le terrain, dire quelque chose qui fasse débat, quitte à raconter n’importe quoi. L’amendement Lefèbvre est venu sur le tapis vert des idées comme un cheveu dans la soupe, histoire qu'on ne se pose pas la question de la qualité de la soupe, qu'on s'en prenne à un serveur et non au cuisinier.


Tout le monde se demande quelle mouche a piqué le pitt-bull de l’UMP ?

Mais c’est très simple, simple comme un interrogatoire de police !

On a envoyé l’inspecteur le plus méchant tirer les oreilles du suspect, le travailleur qui fraude ou fraudera un jour à l’arrêt-maladie, histoire de le déstabiliser puis, devant la protestation générale, l’inspecteur gentil qui respecte les voyous, a prié le méchant de retourner à ses dossiers. « Ouf »  a soupiré le suspect qui avait suivi avec perplexité les raisonnements tordus du méchant député et se montre aussitôt rassuré que la droite soit capable de se critiquer elle-même.


Cela donne l’impression d’une droite qui réfléchit, cherche des idées et y renonce si elles ne sont pas bonnes. Et ainsi, on occupe le terrain. Et ainsi, on ne parle ni du bilan désastreux du président, ni du programme électoral de l’UMP qui n’intéresse personne, ni des faux électeurs de Tibéri, ni de la campagne électorale des partis concurrents.

 

Dans la besace de l’UMP, on devrait avoir bientôt un autre évènement opportun à mettre sous la dent des médias jusqu’à la visite d’Obama le 6 juin.  

 

Que vont-ils trouver ?

 

Un pédophile récidiviste arrêté en pleine action de kidnapping ?

Une bombe découverte sur la plage d’Omaha Beach ?

La profanation d’un cimetière juif le lendemain d’un meeting de Dieudonné?

Des menaces de mort contre Rachida Dati ?

Des loups semant la terreur dans un petit village des Alpes ?

 

Si vous en avez d’autres, faites vos propositions à l’UMP…

 

 

 

Publié dans politique

Commenter cet article

Carotte 28/05/2009 20:55

Carlita enceinte ! Whoaa... on en aura pour au moins 9 mois !!!

Milton Dassier 29/05/2009 13:38


On est foutu et on a plus qu'à jeter nos télés, nos radios...


Carotte 28/05/2009 20:47

Ouai et bien moi j'ai pas trop d'imagination :

-1- La libération de Laurent Blanc ? C'est bien ça, non ? Il parait que ce n'est pas juste qu'il soit incarcéré pour ne pas avoir respecté la loi...

Ou encore un détenu qui s'est suicidé ! Ca fera bien parlé la presse pendant une semaine, car se monsieur aura toujours clamé son innocence !!

Un guet-apens !!! Des jeunes des banlieux contre les forces de l'ordre ! Du déjà vu? Et bien je ne sais pas moi, il doit bien y avoir un otage à libérer quelque part !

Milton Dassier 29/05/2009 13:35


Oui bien vu, tu as raison. Mais je crois que son prénom n'est pas Laurent mais Mickael.


nikonekro 28/05/2009 19:26

Très juste! (encore une remarque que l'on entendra pas dans les médias...pourtant...c'est rapide à placer...le "bilan" du petit est plus que clair, c'est propagande à tous les étages...mais chuut! on emploie pas ce genre de mot en France...la propagande ça n'existe qu'en Iran...tout comme la corruption, les détournements de fonds et la concentration des pouvoirs...
Nous devrions décerner le grand prix Finkielkraut de l'euphémisme, une fois par an, aux "journalistes" de notre pays!).

Milton Dassier 29/05/2009 13:41


On est en pleine campagne pour les européenes en pleine crise économique et sociale avec sans doute un doublement du chômage d'ici un an et la préoccupation du président, c'est la sécurité alors
qu'il est au commande de la sécurité depuis 7 ans!!


walkmindz 28/05/2009 19:10

Voter pour la phobie
La peur est un instinct naturel et primaire.
La marchandisation de cette dernière atteste que la culture n’aura jamais le dessus sur le jeu de la chaîne alimentaire.
La peur est le moteur et le copilote des redécoupages territoriaux, de la lutte des religions pour le leadership, mais également des fantaisies dogmatiques se construisant pour ou contre l’économie.
La mécanique humaine concède le bénéfice du doute à la diplomatie, tant que celle-ci est rentable.
La peur est le baromètre idéal pour scanner l’électorat national, pour fédérer les extrémistes et les modérés ou, enfin, pour façonner des guerres à l’image de la sophistication technologique et scientifique de la barbarie.
La suite ici :
http://souklaye.wordpress.com/2009/04/25/note-de-service-le-business-de-la-phobie/

Milton Dassier 29/05/2009 13:46


Entièrement d'accord . La peur évite de réfléchir avec la distance nécessaire, fait agir sur un mode de survie, l'esprit ne se concentre que sur l'immédiat. Même Freud en parlait dans son livre
"malaise dans la civilisation" quand il voyait comment le parti nazi agissait à ses débuts..