Souvenir : Il y a un an, Aimé Césaire nous quittait..

Publié le par Milton Dassier

L'an dernier, la foule aux obsèques d'Aimé Césaire avait chanté "Quand il est mort le poête", la chanson de Gilbert Bécaud accompagnée des hulullements des cornes de lambis et des frappes graves des tambours.
Cet homme avait fait de la poésie une véritable philosophie, les mots se mêlant aux mots dans des postures que peu d'écrivains avaient osé jusqu'alors. Des concepts magnifiques avaient vu le jour dans cette violence et ces déchirement de l'âme : négritude, identité, droit à la différence.

Ces idées sont plus que jamais actuelles même si l'époque a changé.

Voici deux vidéos. La première de 3mn30 est une interview réalisée deux ans avant sa mort dans laquelle, avec plein de sagesse, il fait le bilan de ses combats et ce qui en résulte.

 

La seconde est plus longue (18mn45) et retrace la vie d'Aimé Césaire.

Publié dans anticolonialisme

Commenter cet article