Catastrophe sécuritaire à Strasbourg

Publié le par Milton Dassier

La stratégie de l'extrème droite s'est considérablement affinée depuis quelques décennies. Avant, on envoyait quelques militants incendier un reichtag ou on embauchait quelques nervis pour faire un sale boulot en marge d'une protestation ou d'une manifestation de l'extrème gauche.

Aujourd'hui, on fait beaucoup mieux. Le think tank d'anciens extrémistes de droite qui règne au ministère de l'intérieur a fait de l'excellent travail. La population de Strasbourg a beaucoup apprécié leur brain-storming... La tempête policière a d'abord déferlé, puis après une nuit d'accalmie, ce furent des rafales dévastatrices de "l'ultra-gauche" qui achevèrent les habitants de Strasbourg..

Mais tout avait été pensé, réfléchi, pesé. On criminalise directement des militants pacifistes en faisant des dérapages de certains, des actes de guerilla urbaine. Puis, on on déclare que tout s'est bien passé pour que les bourgeois se rassurent et on affirme avec force qu'il y aura des sanctions exemplaires pour les quelques manifestants attardés, attrapés par la police.


Strasbourg, ce fut comme le sommet de Gènes  en plus petit mais sans mort...

Ainsi, on justifie encore un peu plus l'état policier, ses bavures, son racisme, sa façon très argentine des années 70 de voir en un acte de subversion, une menace contre la sécurité nationale.


Si des totos brûlent des hôtels et s'en prennent à des banques pour se venger de la façon dont un mouvement pacifiste a été accueilli dans une des capitales de l'Europe, fer de lance de la démocratie, c'est qu'il y a un réel problème avec la liberté d'expression politique.


Il vaudrait mieux interdire tout de suite de manifester lors des sommets internationaux, ce serait plus simple et plus efficace!


Il suffira juste de payer une armée d'attachés de presse pour affirmer la main sur le coeur, que c'est encore pire en Chine, en Iran, en Corée du Nord et que nous, petits européens gatés, avons bien de la chance...


Alors, mondiallisons nos compétences...


Exportons Michelle Alliot-Marie dans une dictature

Ah ! Contribuer au rayonnement de la France.

Publié dans opinions

Commenter cet article