Selon Fillon, la France n’est pas un vassal des USA : Chiche !

Publié le par Milton Dassier

La main sur le cœur, à l’assemblée nationale, Le Premier Ministre a défendu la réintégration de la France dans le commandement unifié de l’OTAN avec cet argument :

 

"La France, alliée mais pas vassale, fidèle mais insoumise, toujours fraternelle mais jamais subordonnée: voilà la nature de notre relation avec l'Amérique".

 

Pourtant on a vu ce qu’il en a coûté à la France lors de l’invasion de l’Irak…

 

Vous avez entendu des protestations de la France « jamais subordonnée » lorsqu’on a révélé les pratiques de torture lors du scandale de la prison d’Abou-Grahib ? C'est plus facile s'il s'agit de dénoncer Cuba ou le Zimbabwe!

 

Mais il y a pire…

 

Quelques français ont été fait « prisonniers », en réalité, ont été  enlevés au Moyen-Orient et accusés d’être liés au terrorisme. Incarcérés illégalement sur la base de Guantanamo, la France n’a pas protesté. Au contraire, elle a approuvé tacitement un enlèvement de ses ressortissants en envoyant deux inspecteurs de la DST pour les interroger.

Rapatriés en France au bout de quelques années sans que jamais, ils puissent voir leur famille ou même un avocat ou un diplomate français, les français de Guantanamo ont bénéficié d’une relaxe et ont été remis en liberté. Finalement, ils n’étaient donc coupables de rien. Mince, c’est ballot !


La France "fidèle mais insoumise" va-t-elle demander des excuses "fraternelles" ou un dédommagement "amical" aux USA pour cet enlèvement ?

 

Non. Donc, ceci est bien l’attitude d’un vassal. Bientôt, la France fera comme les italiens...

 

L’Italie vient de montrer combien elle est une vassale fidèle et très soumise à la toute-puissance américaine.

La justice vient de rejeter l’accusation d’enlèvement et de torture d’un présumé terroriste sur son sol par 26 agents de la CIA ainsi que des agents des services secrets italiens. Encore plus fort, les juges d’instruction qui avaient osé s’en prendre aux espions yankees ont été inculpés à leur tour. Ces « vilains » juges se voient accusés par leur justice de violation de secret d’état.

 

Vous me copierez cent fois : « je ne dois pas accuser un agent des services secrets américains de violation des droits de l’homme » !

 

Voici la définition du mot vassal :

 

Un vassal est un homme libre qui rend hommage à son seigneur, le conseille, se soumet à ses jugements, ne nuit ni à sa personne, ni à ses intérêts. Il participe physiquement et financièrement à la défense de son suzerain et aux guerres menées par lui. En échange, le seigneur lui assure une protection et, surtout, lui fournit une terre : le fief.

 

Vous ne trouvez pas que c’est tout à fait l’attitude de la France vis-à-vis des USA ?

Publié dans géopolitique

Commenter cet article