Guadeloupe : Yves Jego quitte les négociations

Publié le par Milton Dassier

Dimanche soir, après 20 heures de négociation, Yves Jego a quitté la Guadeloupe sans rien dire.
Seul le chef de cabinet du préfet de Guadeloupe a donné quelques explications: soumettre à François Fillon, Premier Ministre, la teneur d'un préaccord qu'il devrait cautionner.

Les négociations sont âpres, celles sur les salaires notamment. On s'achemine vers une augmentation de 200€ des salaires inférieurs à 1,3 fois le SMIC et d'une augmentation de 3% de tous les autres.

L'état devrait mettre la main à la poche en réduisant certaines charges sociales des entreprises antillaises.


L'accord de Fillon était indispensable mais le départ de Jego s'est fait sans tambour ni trompette laissant penser qu'il se défilait.


Qui sait? Peut-être Fillon viendra-t-il lui-même en Guadeloupe annoncer son accord en en faisant une opération pour sa propre com'.


Une bonne petite récupération ça ne ferait pas de mal quand on sait qu'il doit supporter les fanfaonnades de Sarkozy au quotidien le doigt sur la couture du pantalon.


En Martinique, la mobilisation et les tensions sont montées d'un cran pendant le week-end, aboutissant à une pénurie générale de carburant et à une opération rideaux baissés de toutes les grandes et moyennes surfaces avant un blocage généralisé prévu pour lundi.

Publié dans social

Commenter cet article