Faites monter la mayonnaise de l'affaire Arthur

Publié le par Milton Dassier

Arthur se serait vu interdit de se produire en spectacle par des manifestants pro-palestiniens.
Je condamne cette intolérable atteinte à la liberté d'expression.. Si la Palestine s'exprime où va-t-on?

Il y a quelques années, c'était juste après la campagne pour faire interdire les spectacles de Dieudonné quand celui-ci avait osé faire un sketch sur un colon israélien fasciste et adhérent au clash des civilisations; il y a quelques années donc, j'avais eu une discussion avec un ami sur le fait que, désormais, ceux qui se considèrent comme indigènes feraient comme les organisations communautaires juives.

Ils dénonceraient, feraient pression contre tous ceux qui manifesteraient soit une hostilité à leur égard, soit un soutien à leurs ennemis ou supposés comme tels.


Quand chacun veut voir midi à sa porte alors seule l'intolérance est partagée.


Mais, là dans l'affaire Arthur, il faut voir comment on assimile la décision de "l'enfant de la télé" de ne pas assurer sa prestation à une interruption du fait des manifestants.


Show must go on !

Au moins Dieudonné avait-il eu la dignité d'affronter ses détracteurs qui ne se gênaient pas pour balancer de l'acide sur les spectateurs et menacer de mort l'artiste. A l'époque, le ministre de la culture, Renaud Donnedieu de Vabre n'avait pas ouvert la bouche...


Soit Arthur a eu peur, soit Arthur est un lâche, soit Arthur a calculé son renoncement sachant qu'en passant pour une victime, il s'attirerait une sympathie officielle . Dans tous les cas, il n'en sort pas grandi. S'autocensurer par couardise, quel exemple !

Pas trop son truc le courage non?


Car les manifestants étaient vingt et, sans doute, n'imaginaient-ils pas obtenir l'annulation du spectacle.


Ce qui était prévisible par contre, c'étaient les réactions d'indignité des professionnels. Pas ceux du spectacle, qui, curieusement, n'ont pas pris position pour Arthur, dont on pourrait penser pourtant qu'il a beaucoup d'amis parmi les artistes qui fréquentent son plateau; Mais ceux des institutions communautaires et de leurs satellites associatifs sans oublier les politiques.


Selon le CRIF et les autres, Arthur a subi un véritable enfer et l'inévitable Dominique Sopo de renchérir en assimilant les manifestants à des antisémites car selon lui, c'est la judéité d'Arthur qui a été prise en compte. Dans ce cas, on pourrait s'attendre à des manifestations similaires contre Patrick Timsit, Richard Berry ou Tomer Sisley... Or, apparemment jusqu'à maintenant, rien de cela.


Dominique Sopo prend le risque grave de criminaliser les gens qui soutiennent les palestiniens, oubliant que des juifs,des chrétiens, des athées sans opinion particulière vis-à-vis des juifs, soutiennent la lutte contre l'occupation israélienne et par conséquent, cherchent à faire entendre leurs cris dans le concert des voix qui s'expriment.


Tout ça est le résultat d'une tendance qui glisse inexorablement vers la censure et l'autocensure au nom de la lutte contre le terrorisme et l'antisémitisme. Au nom de la liberté de s'indigner, on interdit Dieudonné, on salit Siné, on censure les critiques contre Israël surtout si on en parle comme d'un état colonial toujours prêt à se déciviliser au nom de sa vision de la civilisation. La liberté d'expression s'efface devant la liberté de pression.


La guerre est devenu le moteur de notre civilisation. Elle est présente dans le fait qu'on cherche à faire accepter au peuple une diminution de ses libertés, de ses chances de s'accomplir dans une vie féconde à cause de la lutte contre le terrorisme. Pas étonnant qu'on insiste régulièrement sur des menaces supposées, c'est tellement plus commode pour justifier l'arbitraire policier et judiciaire fait de contrôles au faciès, de garde-à-vue abusives et d'incarcérations "préventives".

 

 

Si la culture en arrive là, si l'esprit critique est devenu un champ cloturé de barbelés, gardé par des "vigilants" et des miradors, si l'intolérance ne permet plus aucun débat authentique, alors notre conception de la civilisation ne peut plus prétendre à l'exemplarité et à l'universalité. Tant que les réflexes coloniaux de domination, de supériorité même poudrés d'humanitaire, ne se seront pas évanouis alors l'Europe n'aura plus qu'à se replier encore un peu plus sur elle-même pour devenir une sorte de parc d'attraction pour touristes chinois tout en agitant les hochets de la guerre quand ça l'arrange, au nom des droits de l'homme et de la lutte contre le terrorisme, bien planquée derrière le "grand frère" américain surarmé.


Culture française issue des lumières, culture magnifique où l'art a la place de premier choix.. Oui, si on filtre le côté cocardier de l'affirmation mais remarquez que depuis la fin de la monarchie, le talent, le vrai, n'a jamais eu besoin du soutien moral du ministre de la culture...

 

Publié dans liberté d'expression

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

moise 19/01/2009 09:29

je demande aux juifs de france en particulier , de ne plus embauchez un arabes , esseyez de les foutres dehors , si un resto cacher a du personelles arabes ne pa manger dans se resto , et aussi de ne plus allez dans les pays arabes plus d affaire avec eux , un boycott total , dans toutes les manifs anti juifs les gens disaient morts aux juifs alors qui crevent eux

Milton Dassier 19/01/2009 14:41


Le racisme revanchard est partout. Au fait, que dites-vous aux juifs du Maroc qui vivent là en bonne harmonie depuis des siècles?


Géométrie 19/01/2009 00:29

http://www.voltairenet.org/article159010.html

Milton Dassier 19/01/2009 14:43


Je vais voir. Merci


Géométrie 19/01/2009 00:27

il n'y a qu'une logique, surtout en société laïque: celle de l'égalité et de la réciprocité. Le nombrilisme manipulateur du CRIF échappe donc à la simple logique universelle. Mais vous craignez sans doute de passer pour "antisémite" dans la logique du CRIF, vu que cette accusation est ensuite collante comme un vieux chewing-gum qui fait le trottoir et qu'après son parfum vous suit partout.

Les titres que revendiquent le CRIF n'ont d'autre valeur que mafieuse, car en porte-à-faux des valeurs républicaines. Voilà pour mes avis.

A part ça, et sur un tout autre sujet ( quoique...dans le genre accusation à "logique" spéciale ) je venais attirer votre attention sur un article qui devrait vous intéresser puisque vous en "parliâtes".

bonne soirée

http://www.dailymotion.com/video/x82o0k_jean-yves-camus-le-politologue-qui_news

Milton Dassier 19/01/2009 14:43


Je ne suis pas antisémite, je ne crains pas de passer pour quoi que ce soit. On confond souvent beaucoup de choses à propos de l'antisémitisme.


ETOILE127 18/01/2009 18:23

Le crif nous emmerde,ce parti est l'ambassadeur de l'entité sioniste en France.Ils ne representent que des racistes comme eux.Eux ont le droit de vouloir censurer les ant-sionistes,par contre nous,nous sommes obligés d'admirer ce boufon qui fait rire que lui-meme et encore.C'est fin la loi des sionistes en France,nous aussi avons notre mot à dire.CRIF=ETRE SOLIDAIRE AVEC LES CRIMINLS DE GUERRE

Milton Dassier 18/01/2009 22:53


Jugement hâtif, le CRIF ne m'emmerde pas. Il est dans sa logique. Moi dans la mienne.


Géométrie 18/01/2009 18:14

Comme toujours, le CRIF fait plus la pluie que le beau temps, ( mais à quel titre? on ne sait pas ) il n'y a qu'à voir ceci : http://www.dailymotion.com/video/x81qh6_richard-prasquier-prsident-du-crif_news

Milton Dassier 18/01/2009 22:52


Au titre qu'il prétend représenter une communauté influente, ancienne et puissante par ses liens avec certains pays étrangers. Au titre qu'il se sert habilement de la culpabilité des élites
européennes par rapport à l'holocauste pour justifier son soutien à la colonisation d'Israël.