Merry Christmas George !

Publié le par Milton Dassier

Me revoilà! J'ai disparu pendant presque deux semaines, je vous rassure, ce n'était pas pour cause de maladie, ni d'absence. Le travail tout simplement, plein de choses à faire, à voir ! Voir ou maudire, il faut choisir non?

J'ai tout de même suivi l'actualité. Très riche en cette fin d'année.


Julien Dray, Malek Boutih, Boutin, la récession, Morano, Rama Yade, Estrosi, Hortefeux, Bertrand; je ne sais pourquoi ils se sont senti obligés de se mettre sur le devant de la scène à moins qu'on les y ait poussés au risque de faire une mauvaise chute dans les travées des rangs d'orchestre.

Il faudra suivre de très près toutes ces histoires.. N'oublions pas qu'il y a un remaniement ministériel en vue et une guerre interne au PS...


Et puis, vous savez quoi? Savate très très mal pour George Bush. Quel homme, ce pauvre président américain ! J'ai adoré sa façon d'esquiver les deux missiles sol-sol tirés contre lui. Et puis, on peut faire tellement de vannes avec ça. Un régal ! Sur une télé du Vénezuela, j'ai pu voir la réaction d'Hugo Chavez juste après avoir vu les images. Un éclat de rire en direct, puis des compliments sur le courage du lanceur de souliers.

On peut donc conclure en disant qu'il n'est jamais bon pour le monde qu'un président américain semelles se mêle de tout ou bien que la confection des chaussures en Irak est en excédent. A moins que le journaliste irakien ait tout simplement voulu faire un don de ses chaussures pour le Noël des détenus de Guantanamo ou d'Abou Grahib, il ne lui reste plus qu'à trouver une cheminée et la balancer sur le président américain à un autre d'occasion.


Pourtant, Georges Bush dit qu'il a volé au secours du peuple irakien pour que nous puissions vivre dans un monde plus sûr mais n'a pas été foutu de voler au secours du peuple américain de Louisiane après l'ouragan Katerina, des gens pour lesquels la vie n'était plus tellement sûre et qui n'avaient plus de chaussures à balancer sur leur président.


Bush doit se demander : "Mais pourquoi tant de haine?" Ce à quoi on lui répond, en riant : "Les gens sont lacets de vous, partez ou ce sera très chaud sur vous !"


Et pour le consoler, on lui conseillera de fréquenter Nicolas Sarkozy qui, pour rien au monde, ne se séparerait de ses chaussures à talons king size. Donc, pas de risque de voir voler les siennes en direction de qui que ce soit.


Joyeux Noël à tous

Publié dans opinions

Commenter cet article