La photo que Sarkozy ne veut pas voir !

Publié le par Milton Dassier

Une photo très parlante qui circule sur le net en ce moment et accable notre "sang-mêlé" de président.
Je crois qu'en fait, l'appellation "s'emmêlé" est bien plus appropriée. Sans doute, l'homophonie l'a-t-elle amené à confondre les deux locutions.

Ses petites jambes juchées sur talonnettes,
Pour un homme aussi agité, 
Etre sang-mêlé est un danger,
Car on peut s'emmêler des pieds à la tête. 



Publié dans sarkozy

Commenter cet article

jaki 22/12/2008 02:25

encore un sale blog de facho puant, mes compliments pour cette médiocrité.Évidemment sur le net tu n'as pas besoin d'assumer la puanteur de tes opinions ...

Milton Dassier 22/12/2008 20:18


Waouh! Tout de suiite les grands mots. Et les injures! J'imagine que vous avez été attiré par le titre et que vous vous attendiez à un scoop ou quelque chose de pimenté. Et là patratas, votre idole
est brocardé. La fureur est montée dans votre tête bien vide et votre sang n'a fait qu'un tour. Tension à 17/11, rythme cardiaque à 140, vite vos pilules et quelques mots bien sentis pour évacuer
votre stress, ouf ça va mieux en le disant; ça vous fera 22 Euros.


moi 21/11/2008 13:53

je comprend pa pk vous critiquez sarko , sarko a ete elu par 53 % des francais , la democratie c est ce la , obama a ete elu par le peuple americains et je trouve sa super ,qui que se sois president la critique est facil , demain si sarko n est pa reelu et je doute , sa sera la meme chose , sarko est la pour 5 ans restes 3 ans , malgre la conjoncture du monde sa va etre difficil mais bon ,mais n empeche pour la crise sarko se defend bien , l homme parfait n existe pa meme en france , et ceux qui la critiques et n aimes pa la france vous etes dans un pays libre merci la democratie , si non quitez la , allez essayez ailleurs vous verrez bien surtout les pays ou la democratie n existe pa , de toute facons ces toujours les memes qui critiques , les jaloux , les ignorants , les fainient, les fachos , les etrangers , ect ect ,vive la france libre.

Milton Dassier 21/11/2008 16:04


Non monsieur, la démocratrie ce n'est pas cela ! La démocratie c'est la prise de décision par le peuple pour lepeuple, cela veut dire des débats et une participation de tous aux décisions. Pour
vous, démocratie ça voudrait dire on élit quelqu'un puis on la ferme. Non, ce que vous appelez démocratie est le contraire de la démocratie. On foule aux pieds la devise de la république tous les
jours : liberté (on les restreint par le tout sécuritaire), égalité (y a qu'à voir les rémunérations des patrons et les privilèges des nantis), fraternité (quand on dit à quelqu'un qui n'est pas
d'accord, aime la France ou quitte-la, ça revient à dire  : "tu n'es pas mon frère alors casse-toi !"). J'aime mon pays, je voudrais l'améliorer alors je critique ses
dirigeants, c'est mon droit et rien ni personne ne me l'enlèvera, surtout pas des gens comme vous  !


gabriel 19/11/2008 12:49

l'éléction d'obama a le mérite d'emmêler nos idées. Cette photo d'ailleurs exprime bien ce désordre de la pensée. un sarko, envieux, qui se fait voler la vedette avec un jeu de mot bien "beauf". les "bamboulas" sont devenus des "obamas" (voir mon article du jour). Et oui, le lexique colonial s'enrichit encore et toujours. Mais attention nicolas, il faudra entretenir le bronzage surtout l'hiver.

Milton Dassier 19/11/2008 16:01



Très bien vu cette idée de lexique colonial qui figure bien ancré dans les dictionnaires mentaux de nos élites.



Heruka 19/11/2008 11:06

Obama est -il OSIRIS ? Decouvrez le mythe le plus puissant de tous les temps, ISIS et OSIRIS :http://www.djehutygraphics.com/index.php?category/VIDEOS

Milton Dassier 19/11/2008 16:01



why not!



RX13 18/11/2008 23:18

Je ne pense pas que pour arriver si haut en politique "on est soi-même avant tout". Sarko aurait moins de tic s'il était lui même.

Milton Dassier 18/11/2008 23:34


Les politiciens sont semblables aux comédiens, pour réussir il faut bien apprendre et jouer le rôle. Il y a peu de différence entre une scène et une estrade. Etre soi-même en politique, ça veut
dire montrer qu'on est un hommes très ordinaire et dans ce cas, les idées paraissent d'un ordinaire très ennuyeux... Au fond, un homme politique rêve d'être le rêve des autres..