Faux-pas des Ogres, « faut pas » du MRAP !

Publié le par Milton Dassier

Le MRAP attaque le site Les Ogres pour un article sur la forte présence de juifs à la télévision. Pas facile de s'en prendre aux ogres sans y laisser quelques plumes car la finesse n'est pas le fort des ogres en général qui  tapent d'abord et discutent après. J'ai un copain qui, s'en prenant à son banquier qui menaçait d'appeler les flics lors d'une conversation très orageuse, lui a dit: "eh bien appelle-les mais appelle aussi ta mère car ils auront besoin d'elle pour reconnaître ton visage après ce que je vais te faire!". Les ogres, c'est un peu ça à mes yeux. Pas toujours subtil mais franc et direct. Quoique, ici, le couac est bien là !

Il est vrai que la lecture de cet article rappelle les propos de Georges Frêche et d’Alain Finkielkraut sur la forte présence de noirs dans l’équipe de France de football. L’auteur de l’article aurait peut-être dû y penser. On ne peut pas dire tout le temps « faut pas » et oublier de se l’appliquer à soi-même. Le MRAP devrait méditer cela lui aussi.

 

 

Aujourd’hui, j’ai été le témoin de quelque chose d’amusant et plein d’enseignement. Un camion de déménagement se présente devant la porte d’un ascenseur dans un parking, visiblement pour charger des meubles acheminés grâce au dit ascenseur. Malheureusement, il est en panne. Un homme surgit alors, le visage tendu. Il interpelle les déménageurs avec une agressivité contenue : « Cet ascenseur est en panne depuis un mois à cause de gens comme vous qui l’ont abîmé. Vous ne respectez rien,  vous vous en foutez en fait ! ».


Les déménageurs sont restés interloqués, c’était la première fois qu’ils venaient ici.

En fait, notre homme se plaignait de ce que d’autres livreurs et déménageurs se succédant régulièrement aient pu abusé de l’ascenseur au point de le détériorer. Mais, il en a conclu que c’était inhérent à la profession de déménageur dans son ensemble. Après un début de réflexion, il aurait pu dire aussi, qu’il existait certainement au sein de la profession de déménageurs, une espèce de mafia de gens peu scrupuleux vis-à-vis des ascenseurs.

 

 

A partir du moment où l’on définit des gens à partir de leur appartenance à un groupe et qu’on assimile un trait propre à un individu à tout le groupe, alors on s’approche des rivages tourmentés du racialisme avant de s'échouer sur les récifs acérés du racisme.

 

 

Pour écrire un article sur un sujet aussi sensible que la présence juive dans les médias, il faut se lire et se relire pour qu’il n’y aît aucune ambiguïté surtout si l’intention n’est pas de nuire à des gens d’une même religion ou origine. Sinon c’est le faux-pas.

 

 

Personnellement, dans cet article,  j’aurais fait la différence entre juifs et néosionistes, car il y a de nombreux exemples connus de non juifs néosionistes, alors pourquoi, d'après l'article, un juif néosioniste devrait-il se signaler comme tel et non pas un non juif ?


Extrait: 

Un Juif parlant d’un sujet directement lié aux Juifs doit se signaler comme tel, comme pour tout autre sujet ou toute autre appartenance, sinon c’est une escroquerie. A plus forte raison pour une idéologie politique colonialiste et raciste pratiquée insidieusement en collusion : Les organisateurs d’émissions doivent indiquer le lien avec Israël

 

Les néosionistes sont une minorité extrémiste chez les Juifs de France.

 

 

J’aurais évité toute référence à un groupe organisé (« ligués ») mettant en œuvre un projet concerté.

 

Extrait :
Comme dans le cinéma, un nombre limité de Juifs se sont ligués pour assoir dans les télévisions françaises leur monopole sur la base d’un recrutement hiérarchique de complices uniquement Juifs néosionistes.

 

Même si, plus loin, l’auteur se défend de montrer du doigt l’ensemble de la communauté juive, il ressort de ce qui a été dit auparavant dans cet article que les juifs recèleraient en leurs rangs une minorité de gens nuisibles et tout puissants dans les médias qui trouverait une certaine protection voire une impunité grâce au silence complice, une omerta de l’ensemble de leur communauté.

Extrait :
La proportion constatée de ce réseau comparé à d’autres réseaux relationnels (âges, sexes, régions, diversités) et à l’ensemble du PAF, ne peut absolument pas provenir du hasard, mais ne peut résulter que du fonctionnement secret d’un réseau relationnel de type sectaire, voire mafieu.

 

Finalement, à lire et relire cet article, je me dis que je ne l’aurais jamais écrit puisqu’il ne correspond en rien à ma façon de voir les choses à propos de la dénonciation des crimes israéliens et du génocide par substitution auquel on assiste depuis 60 ans.

Je me fous bien de savoir s’il y a beaucoup de juifs à la télé et au cinéma tout comme je me moque du nombre d’infirmières antillaises dans les hôpitaux et du nombre de sportifs noirs de haut niveau dans le sport français. J’aurais préféré que l’article dénonce l’absence d’acteurs noirs à la télé et dans le cinéma français !

 

Cet article va mettre de l’eau au moulin de ceux qui instrumentalise la lutte contre l’antisémitisme à des fins politiques. Le réveil soudain du MRAP amène quelques questions, cette plainte est-elle un alibi moral à un moment où le MRAP est en perte de vitesse? 

Soyons clair, cette lutte contre l'antisémitisme permet d’alimenter un sentiment de peur qui renforce le sionisme et lui donne même une justification sur le mode : l’histoire pourrait se répéter. En conséquence, cet engagement non sincère contre l’antisémitisme donne un alibi antiraciste et antifasciste à ceux qui voudraient confisquer la voix du peuple et instaurer un état sécuritaire où la liberté d’opinion serait possible mais sous surveillance.

 

Et tout le monde y va régulièrement de son petit couplet sur le sujet : par exemple, pas plus tard qu’hier, Xavier Darcos a joué les cassandres en prophétisant un risque sérieux de voir les juifs pris comme boucs émissaires de la crise économique tout comme en 1929.

Cette lutte contre l’antisémitisme sert aussi d’alibi moral pour défendre les actions de domination néocoloniale en définissant des pays fréquentables et des pays contaminés par le vice. Aujourd’hui même on accuse le Hamas d’antisémitisme parce qu’il a déclaré que la crise financière était le fait des banquiers juifs qui auraient infiltré Wall Street.

 

Certains tentent de faire croire qu’il y aurait un antisémitisme à la gauche de la gauche, sans trop de succès jusqu’à maintenant. On voit ainsi nettement se dessiner une approche politico-médiatique visant à effrayer ceux qui seraient tentés par le Nouveau Parti Anticapitaliste d’Olivier Besancenot ou les altermondialistes.

 

Alors ne nous laissons pas manger idiots… Il y va de la crédibilité des Ogres.

Publié dans racisme et xénophobie

Commenter cet article

Zin 11/11/2008 01:03

Oui, c'est vrai, il faut faire attention. Mais pourquoi plus avec les juifs qu'avec les américains ou les chinois ? Faire une telle différence est déjà en soit unE anomalie ! Lorsque les noirs parlent de l'esclavage, font-ils une différence entre les gentils blancs (il devait en avoir) et les méchants ? Non, car le résultat est que? collectivement, les blancs ont bien organisé un méga-crime. Pour les juifs, c'est la même chose. Il existe bien quelques hommes qui luttent contre la politique criminogène d'Israël mais le fait est, que collectivement, les juifs (par leurs actions ou pire leurs inactions) organisent un autre méga crime. Si l'on applique les principes d'universalisme, on devrait alors considérer tous les hommes devaient être égaux devant leurs responsabilités y compris les juifs !

Alors, nier que les juifs soient organisés en réseaux extrèmement puissants est tout simplement un mensonge, une lâcheté et de plus, porteur d'un racisme intolérable. Je dis mensonge parce que chacun peut vérifier combien les juifs sont omniprésents dans les médias, dans la politique et dans les cercles artistiques et intellectuels. Je dis lâcheté parce que si l'on fait une étude des médias de ces 15 dernières années, il en ressortirait que les juifs par leurs déclarations ont été les artisans de la propagande anti musulmane, anti-arabe et anti-noir. Ceci s'est passé dans toute l'Europe et aux Etats Unis et à aboutit au "choc des civilisations", à la haine anti arabe, à la guerre en Irak ... Ce n'est pas une vue de l'esprit mais une réalité. Enfin, je dis racisme car cet aveuglement se fait au détriment d'autres communautés, en particulier les arabes et les musulmans qui subissent, depuis la création d'Israël, un démembrement de leur région et une désintégration de leurs peuples sans que la communauté internationale n'accorde sa protection. Le mur en Palestine, monstrueux, ihnumain, l'enfermement à Gaza d'un million et demi de personnes derrière des barbelés, les récents pogroms sur des paysans palestiniens ne font l'objet d'aucun intérêt particulier au contraire du Tibet, par exemple. Lorsque nous avons un Kouchner ou un Sarkozy qui déclare la guerre à l'Iran, on est obligé de se poser des questions. Aux Etats-Unis, le même phénomène a eu lieu avec Irak mais personne n'ose dire que ce sont les juifs sionistes qui ont tout planifié.

J'ai conscience que cette réalité est immensément dure à appréhender car elle plonge celui qui y songe dans les affres de la culpabilité historique et sous entend que les juifs, en tant que communauté, puissent agir comme un seul homme pour la sauvegarde de leurs intérêts. Mais il y a un moment où devant les faits, devant la réalité, devant les catastrophes, tout homme qui cherche la vérité et la justice doit savoir se positionner. Peut-être que les internautes des Ogres, de part leur radicalité et leur universalisme, sont les seuls capables d'opérer une telle démarche intellectuelle malheureusement vite dénaturée par ceux qui ne peuvent la comprendre ...

Milton Dassier 11/11/2008 12:28


IL faut faire attention comme tu dis avec tous les amalgames qui visent à généraliser à tout un groupe des traits qui en concernent une partie. Cela vaut pour tout le monde où que ce soit sur la
planète. Tu dis "les juifs ceci, les juifs cela" comme si c'etait tous les juifs et tu oublies de parler des non juifs néosionistes qui encouragent cette domination coloniale.


Bill 10/11/2008 23:07

Assez d'enculages de mouches ! Cet article des Ogres est tout simplement antiémite ! Et ce n'est pas le premier (la fameuse liste de "juifs dans les médias"). Il était temps que le MRAP attaque, tant ce site a fait de mal à la cause palestinienne, comme Dieudonné et Soral, d'ailleurs !

Milton Dassier 11/11/2008 12:36


On s'en fout de savoir si l'article est antisémite, ce qui compte c'est de comprendre comment une injustice qui dure depuis 60 ans engendre une telle argumentation. Même chose quand on lit
l'approche honnête et sans cadeau pour Israël de Pascal Boniface au PS et que l'on constate que Ségolène Royal ou Bertrand Delanoé ferment les yeux sur les crimes israéliens ce qui équivaut à un
consentement. Ne tombons pas dans quelque chose d'inquisitorial ni dans un sens ni dans l'autre qui entraînerait le désir de faire taire. Nous ne sommes pas des accusateurs publics !


Mehr Licht 10/11/2008 21:18

Lire l'article de Pierre Stambul il écrit comme les Ogres et il est Juif.
[http://www.quebecogres.info/article.php3?id_article=1267->http://www.quebecogres.info/article.php3?id_article=1267]

Milton Dassier 10/11/2008 21:58


Excellent article. Merci. Tu dis qu'il écrit comme les ogres. Oui comme certains ogres comme toi par exemple. Mais, tu as remarqué qu'il ne parle pas d'une mafia juive qui aurait infiltré la télé..
Qu'on parle un peu moins des télés même si elles sont coupables dans leur ensemble d'avoir banni Dieudo de leurs plateaux.