Quand la maladresse atteint les panneaux lumineux urbains

Publié le par Milton Dassier

Même si c'est involontaire, ça fait froid dans le dos !
Et dire que ceux qui ont fait cette bévue ne s'en sont même pas aperçus.
Il y aurait presque matière à procès pour diffamation à l'encontre d'un groupe ou une communauté spédifique.


Publié dans société

Commenter cet article

Phil 12/10/2008 17:14

Coluche avait fait la blague !

Milton Dassier 13/10/2008 14:38


Oui mais là ça n'est pas une blague, c'etait dans les rues de Lyon tout récemment.


Daniella 12/10/2008 15:08

Milton, ça ce sont de vieux termes qu'on a ressorti du placard des anciens, (aujourd'hui tous enterrés depuis longtemps, bien-sûr), c'est quand-même intolérable ce genre d'expression, faut être complètement out pour avoir écrit ces dérapages inconscients.
Eux aussi, ils nous encombrent avec leur connerie, c'est trop polluant!

Milton Dassier 13/10/2008 14:40



Ce qui est drôle est des tyypes ont écrit ainsi sans savoir que ça pourrait choquer, pensant que les lecteurs auraient compris qu'il s'agit de deux choses différentes. Ils n'ont pas pensé une
seconde à une autre façon de lire...