L’attentat au Pakistan, une opération sous fausse bannière?

Publié le par Milton Dassier

Il y a eu ce terrible attentat à la bombe contre un des fleurons de l’hôtellerie pakistanaise dans le quartier d’Islamabad à 400m de l’endroit où siège le gouvernement.

Une bombe de 600 kg, un cratère de 18 mètres de diamètre, des dizaines morts… "Al-Qaïda ! " ont dit les occidentaux le jour même !

 

Thierry Meyssan et d’autres affirment que cela serait l’œuvre des services américains ou de l’OTAN. On parle par exemple de marines américains séjournant dans l’hôtel quelques jours auparavant, soldats américains qui se seraient fait livrer de mystérieux containers..

 

La raison d’un attentat par les occidentaux ? Forcer la main des autorités pakistanaises pour qu’ils laissent les soldats américains faire la guerre aux talibans dans les zones tribales à la frontière de l’Afghanistan. Or, laisser les soldats de l’OTAN pénétrer au Pakistan, c’est un abandon de souveraineté. Et s’agissant d’un pays puissant militairement qui possède la bombe atomique, la souveraineté c’est essentiel. Vous imaginez la France donner l’autorisation aux troupes espagnoles de faire la guerre à l’ETA sur le territoire français ?

 

Le nouveau président pakistanais est plutôt pro-occidental mais la pilule de la souveraineté ne passe pas, aussi a-t-il refusé la proposition de l’OTAN il y a deux semaines.

 

La question est donc simple et remet en cause la version des occidentaux quant aux commanditaires de l’attentat. Tout le monde parle des talibans et d’Al-Qaïda.

 

Mais pourquoi les talibans et Al-Qaïda s’en prendraient-ils à un gouvernement qui par son obstination à défendre sa souveraineté, dérange leurs ennemis occidentaux ?

 

Un gouvernement qui, tout en les combattant, leur laisse une certaine latitude dans les zones tribales. Alors qu’avec les troupes de l’OTAN y faisant des incursions fréquentes, ce serait plus difficile.

 

N’oublions jamais la doctrine Bush : faire la guerre où que ce soit en prévention d’une menace sur les USA et leurs alliés, ne laisser aucun pays constituer une menace contre les USA que ce soit sur le plan militaire, politique ou économique.

 

Donc, là, on nous a rabattu les oreilles sur Al-Qaïda et les talibans. Une bombe a fait boom ! Le lendemain, les gros titres disaien tous en choeur : ça y est ! Les méchants terroristes s’attaquent au Pakistan au cœur de sa capitale. Au secours occident ! Démocrates de tous les pays, il faut absolument les empêcher de nuire, il faut aider ce pauvre Pakistan qui, décidément, ne s’en sort pas tout seul.

Le gouvernement pakistanais va donc accepter l’offre qu’il ne pouvait pas refuser : accueillir les soldats de l’OTAN sur son sol et la guerre avec…

Ce genre d'acte ne vous rappelle rien? Dans le film "Le Parrain", la famille Corleone veut un casino que le propriétaire refuse de lui céder. Le vieux Corleone propose alors de lui faire "une offre qu'il ne pourra pas refuser"... Et le propriétaire récalcitrant se réveille dans son lit avec la tête ensanglantée de son cheval de course préféré...

Les méthodes de la guerre secrète n'ont rien envier à celles de la mafia! N'est-ce pas d'une logique élémentaire ?

 

Publié dans géopolitique

Commenter cet article

eva 28/09/2008 02:12

Je reproduis cet artice dans mon prochain, amicalement Eva

Milton Dassier 28/09/2008 17:58


Lis l'article de Meyssan pour avoir des détails qui ont leur importance.


cigalette 25/09/2008 19:18

Bonsoir,
Toutes les hypothèses sont possibles...y compris celle de manipulations par les SS/US...
malheureusement...
Cordialement.

Milton Dassier 25/09/2008 20:32


Oui, l'hypothèse d'un attentat d'Al-Qaida pour faire pression sur le gouvernement pakistanais serait plausible s'il n'y avait pas eu la semaine dernière ces deux incidents, à quelques jours
d'intervalle, avec des tirs sur des hélicoptères américains par l'armée pakistanaise.


John Connor 24/09/2008 21:02

bah c'est clair que c'est pas des talibans qui ont fait ça, ça sent l'axe du bien à plein nez. Déjà les morts étaient même pas encore dénombrés que les journalistes corrompus parlaient déjà d'Al Qaida, alors que personne n'a revendiqué. Ces fils de pute de médias sont des organes de propagande détenus par des vendeurs d'armes et des lucifériens. D'ailleurs pour rajouter des avions photoshop sur les vidéos du 11/9 faut vraiment être pourris jusqu'à l'os.

Milton Dassier 25/09/2008 20:29


Ce qui est fou c'est qu'avec la masse de médias de toutes sortes, on a l'impression d'en savoir pas mal alors qu'en fait.....