Pour la droite française, c'est "A droite toute !" (2ème partie)

Publié le par Milton Dassier

RETOUR A LA 1ERE PARTIE

L'influence des anciens d'Occident

Parallèlement, des cadres de l’extrême droite se rapprochaient du RPR puis de l’UMP et aujourd’hui, certains d’entre eux prennent des postes de pouvoir et d’influence auprès des élites de l’UMP. On va en citer quelques uns des plus représentatifs.

 

Prenons tout d’abord les anciens d’Occident, organisation d’extrême droite dissoute en 1969 puis remplacée par le GUD.

- Alain Madelin, ancien ministre et ancien dirigeant de l’UDF puis de Démocratie Libérale

- Gérard Longuet : Ancien ministre UDF

- Guillaume Raoult Ex secrétaire d'état à la ville, député et maire du Raincy dans le 93

- Patrick Devedjian, secrétaire général de l’UMP

- Hervé Novelli, actuel secrétaire d’état au commerce extérieur

- Alain Robert qui a créé le FN avec Jean-Marie Le Pen, proche de Charles Pasqua et aujourd’hui secrétaire national de l’UMP

- Claude Goasgen Député de Paris, s’est présenté comme candidat au primaire UMP pour la mairie de Paris,
on le voit très souvent sur I-Télé.


-
Didier Schuller, ancien d’Occident, célèbre pour la fameuse et fumeuse affaire du vrai faux passeport commandité par son amiCharles Pasqua et le rôle qu’il joua dans un coup tordu contre le juge Alphen quand il enquêtait sur les malversations et des détournements de fonds dans les Hauts-De-Seine.


- William Abitbol, ancien d’occident et d’ordre nouveau puis protégé de Charles Pasqua, député européen UMP et chargé de mission auprès du ministre de l'intérieur Nicolas Sarkozy(1993-1995).



 
Extrait des idées de l’organisation fasciste à l’époque de sa splendeur



 
Ce que nous refusons comme irréel, c'est la vision égalitaire qui prétend faire de l'humanité un ensemble de petits cubes égaux entre eux. De toute évidence, les hommes sont inégaux […] ». Les membres d'Occident se réfèrent à l'écrivain Robert Brasillach (fusillé en 1945 pour collaboration avec les nazis), et célèbrent les vertus du « sang » (« Le sang obsédera toujours l'esprit humain, sang mystique du Christ, sang biologique de la fécondation [sic], sang commun à tous les peuples d'Europe » écrit Occident université, n° 6, 1965 exaltent l'« ethnie française »


 
« Dans toutes les démocraties, la jeunesse s'ennuie, et dans toutes les démocraties, il y a des "blousons noirs". Alors que dans les pays qualifiés de "fascistes", il n'y en a jamais eu. Cela tient au fait que tout fascisme est l'expression d'un nationalisme, qui seul peut cristalliser la volonté de la jeunesse en un immense élan révolutionnaire ; le nationalisme, c'est la jeunesse au pouvoir. »


 
L’organisation Occident a eu de nombreux faits d’armes. Sur Wikipédia, on en relate quelques uns comme celui-ci.. Edifiant !


 
Le 12 janvier 1967, une petite équipe d’Occident attaqua les comités Viêt Nam sur le campus de l’université de Rouen, la « rixe » politique entraîna l’interpellation rapide d’une vingtaine de membres du groupuscule, dont Gérard Longuet, Alain Madelin et Patrick Devedjian

Cette affaire alimenta la tendance paranoïaque des militants d’Occident, prêts à se soupçonner mutuellement de trahison. Patrick Devedjian figurait en tête de liste des « balances » possibles. Convoqué sous le prétexte d’une réunion, le jeune militant fut soumis à un interrogatoire musclé et à la baignoire. Complètement nu, il enjamba la fenêtre et se laissa pendre dans le vide avant d’être embarqué par une ronde de police.




 SUITE

Publié dans politique

Commenter cet article