Ben Laden bientôt en Suisse?

Publié le par Milton Dassier

Un scoop de grante tenue.

La ministre des affaires étrangères suisse a déclarée qu'elle était prête à rencontrer Ben Laden.
A peine ses mots prononcés et la pauvre ministre a reçu nombre protestations et condamnations. Les USA, l'Allemagne, Israël...
Il faudrait juste lui dire que si nobles soient ses intentions, elle ne le rencontrera jamais. Il est certainement mort ou pas en état de le faire.
J'ai ma petite idée sur tout ça en me basant sur quelques informations distillées ça et là ces dernières années.

Il y a le fameux fiasco de la grotte de Tora Bora en Afghanistan quand les américains ont manqué de peu le chef d'Al-Qaida. Etrange la manière dont ça s'est passé: localisation par des éclaireurs afgah,s et puis, plusieurs heures sans que rien ne se passe avant de constater : "Ben mince alors, il n'est pas resté, il est  parti !"

Il y a aussi ces vidéos où Ben Laden apparait toujours en bonne santé et coiffé pareil avec le même visage au point que certains ont ironiquement pensé qu'il avait une esthéticienne formée aux techniques dernier cri en matière de botox et de rajeunissement.

Et puis, le fait qu'il ait une insuffisance rénale. Dans les montagnes des zones tribales du Pakistan, c'est sûr qu'il y a tout ce qu'il faut pour le soigner ou le dialiser.

Sans oublier l'assassinat de Benazir Butto et ce qu'elle avait commencé à révéler sur le mollah Omar et Ben Laden. On ne sait pas grand chose sur les commanditaires de cet attentat: services secrets pakistanais, saoudiens, iraniens, indiens ?

Dans l'actualité très récente aussi, on peut trouver matière à douter. Franchement, à partir du moment où l'armée colombienne est capable en 3 mois, de localiser Ingrid Bétancourt dans une jungle colombienne vaste comme la France, de monter une opération de retournement de certains guerilleros et de parvenir à la libérer en douceur, je me dis que quelque chose de comparable aurait été possible avec Ben Laden même en plus longtemps.

Alors on dit bravo à cette ministre suisse qui a peut-être tout simplement mis les pieds dans le plat en brisant un tabou non pas sur la possibilité d'une rencontre mais sur l'existence même de Ben Laden.

Publié dans géopolitique

Commenter cet article

hachemi 26/08/2008 01:33

ben laden etais un agent des usa et un agent reste un agent?ben est la forme bush et compagnie sont le font

Milton Dassier 26/08/2008 13:59


Peut-être pas qu'un agent reste un agent. Il peut aussi verser dans le mercenariat et se vendre à qui bon lui semble...