Mardi 19 août 2 19 /08 /Août 19:01

Avec son ministère de l’identité nationale, Nicolas Sarkozy a institué le filtrage des résidents sur le sol français. Par la même occasion, il institue  des niveaux de citoyenneté entre immigrés et même entre « nationaux ». Il n’y a qu’à voir la façon dont les français nés en Afrique du Nord se voient réclamer des certificats religieux et autres documents pour prouver l’authenticité de leur état civil et de leur nationalité sans oublier le communautarisme.

Pour les étrangers, on a une échelle insidieuse qui semble dire que certains méritent d’être en France et d’autres non…

Et cela avec l’assentiment d’une majorité de français devenus xénophobes sans s’en rendre compte. Mais s’il y a des médailles, il n’y a plus que la France, belle et éternelle et les sponsors se frottent les mains…

 Hortefeux et ses amis de l’ultra-droite applaudissent des deux pieds la politique policière et concentrationnaire qu’ils mettent en place.

 Et puis, les jeux olympiques… Des  femmes et des hommes de France dans les différentes disciplines. Et là, surprise ! La diversité de la jeunesse française est dans ses équipes. Dans tous les sports, sur tous les lieux d’expression sportive,  des visages de toutes les couleurs, de tous les bronzages, de toutes les origines.

Le cinéma français ne montre que très rarement ces visages, au parlement, ils sont quasiment absents ; à la télé, une poignée d’entre eux parle aux téléspectateurs.

 Mais les Jeux Olympiques, c’est autre chose. L’égalité des chances enfin instituée, l’obligation de moyens assurée à tous sans discrimination et les récompenses aux plus talentueux, aux plus travailleurs, aux plus solides, aux plus audacieux.

 Ici pas de noirs, pas de blancs, pas de musulmans, pas de juifs, pas d’arméniens, pas de turcs, pas de maghrébins. Juste des français dont on rappelle parfois les origines plus pour mettre en avant leur région ou leur ville et les liens du cœur avec un territoire, un pays d’origine.

 Ainsi, on entend parler les journalistes : « l’épéiste guyanais, la sprinteuse guadeloupéenne, le nageur marseillais, le cycliste breton, la perchiste d’origine sénégalaise ..etc ». Même pas une allusion ! Je me rappelle ma grande surprise quand un journaliste sportif français parlait d’un sportif en disant « le bordelais a encore réussi une grande performance » et on voyait alors à l’écran un grand type noir…

 Quel contraste avec les discours policier et politique qui se recoupent de plus en plus souvent dans une xénophobie de commodité devenue propagande d’état !

 A ce propos de discours policier, vous n’avez pas remarqué qu’Eunice Barber n’est plus la championne qu’elle était depuis ses démêlées avec des policiers brutaux et racistes près du stade de France ? Drôle de coïncidence non ? Elle ramène, titres et médailles, s’enveloppe dans le drapeau français pour un tour d’honneur,  concourt à la grandeur du pays et la voilà traitée comme une délinquante puis, devant le scandale,  décrite comme une sauvage.. Le cliché du sauvage !  hum hum !

 Finalement, les fédérations sportives n’ont-elles pas beaucoup à offrir au pays en termes d’expérience sur la diversité ? J’ai envie de croire que oui. Même les journalistes sportifs en général sont en dehors de ce jeu débile qui consiste à faire de la diversité en France un grave problème social en insistant sur les actes de délinquance et le mal être d’une partie des gens.

 Il est de bon ton aujourd’hui, dans certains milieux intellectuels d’afficher un racisme non pas sur les individus mais sur leur culture. Ainsi, l’on se défend de tout racisme puisqu’on parle de valeurs culturelles.

 Et d’entendre gloser sur l’incompatibilité de l’islam avec l’occident, la chronicité des inadaptations des africains à la vie à la française, l’inculture des orientaux du sous-continent indien, la naïveté des arts issus de l’Amérique Latine et des Caraïbes. Les grands auteurs de ces régions n’auraient réussi que parce qu’ils ont eu un contact forcément enrichissant avec l’occident.

 Alors, malgré la propagande sino-sarkozienne, le larbinisme du CIO, la censure chinoise, les Jeux Olympiques nous rappellent que la performance sportive n’a pas d’autres couleurs que celle des cinq anneaux.

 Franchement, vous imaginez Hortefeux en sélectionneur et Sarkozy en président de fédération ?

 Vous souriez ? Alors nous sommes d’accord !

Par Milton Dassier - Publié dans : racisme et xénophobie - Communauté : PARLONS FRANCHEMENT
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés