Vendredi 8 août 5 08 /08 /Août 19:03

Jean Sarkozy, conseiller général des Hauts-de-Seine, a porté plainte contre X pour un tag antisémite sur les murs du tribunal de Neuilly : « Sarkozy, juif voleur ».

L’UMP a immédiatement réagi : « L’UMP attend la plus grande sévérité de la part de la justice contre des actes qui rappellent les heures les plus sombres de notre histoire».

Ah ah ah! Trop drôle quand on sait qu’un conseiller municipal UMP de Levallois-Perret (Balkany sur Seine) et journaliste sportif connu, a été condamné il y a deux mois pour menaces, dégradations et inscriptions antisémites sans être exclu ni du conseil municipal ni de l’UMP… Le parti du président sans président ne rate pas une occasion de se ridiculiser !

 

La nouvelle de la plainte de Jean Sarkozy passerait inaperçue s’il ne s’agissait du nom de famille du président de la république. Ce qui nous montre que la presse est très réactive sur l’antisémitisme dés lors qu’elle en est informée tout de suite, y compris pour des faits « légers ». Par contre, il lui faut plus d’une semaine de silence avant de commencer à parler d’un acte négrophobe, islamophobe ou antirom même criminel et très violent. Libération fait sa une avec cet acte extrèmement grave qui menace la nation toute entière mais n'a toujours rien publié sur l'affaire Nouredine...

 Il y a donc des circuits de remontée des informations jusqu’aux rédactions parisiennes qui privilégient certaines d'entre elles mais en négligent d’autres. Sans doute, ces circuits très parisiens, ont-ils des relais dans certaines sphères plus sensibles à l’antisémitisme qu’aux autres formes de racisme vus peut-être comme exagérées voire fantaisistes. Le rôle des organisations anti-racistes est peut-être trop flou, en fonction de l’orientation politique et idéologique de leurs dirigeants et de leurs financements.

 

La conclusion est double.

 

D’un côté, des organisations communautaristes exercent leur influence sur la presse et l’état dés lors qu’est porté à leur connaissance un acte de délinquance ou une menace qui concerne leur communauté.

 

De l’autre, la résurgence d’une quête identitaire franco-française qui mène au repli sur soi, conduit à considérer comme menace contre la nation toute menace antisémite et non quand il s’agit d’une menace ou même d’un crime raciste à l’encontre d’un français d’ascendance immigrée ou faisant partie de la communauté rom ou gitane et parfois même des DOM-TOM à cause des amalgames opérés à partir de la couleur de la peau.

 

La presse parisienne et mercantile est le reflet de cet état de fait. Elle suit le vent de l’opinion formatée par quelques-uns dans les couloirs et les contre-allées du pouvoir même si, dans le même temps, des odeurs d’égout sont transportées jusqu’à nos nez de moins en moins délicats à force de les humer….

Par Milton Dassier - Publié dans : opinions - Communauté : PARLONS FRANCHEMENT
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés