Fichier Edvige : Je suis pour car le cauchemar a déjà commencé!

Publié le par Milton Dassier

Vous avez entendu parler d'Edvige?

Le fichier du ministère de l'intérieur qui permet de collecter des informations sur tout individu jouant un rôle dans la vie publique et toute personne de plus de 13 ans susceptible de troubler l'ordre public.

C'est le 1er juillet 2008 que ce décret a été promulgué sans débat parlementaire, sans consultation.

Je remarque que c'est au mois de juillet que les pilules les plus amères sont administrées aux malades que nous sommes : fin des 35 heures pour les cadres devenus corvéables à merci comme les autres au nom de l'égalité, plan de rigueur de l'assurance-maladie au nom de la fraternité, grande lessive dans l'armée au nom des USA. Du grand art ! Heureusement, c'est le 1er août et on nous gratifie d'une belle aumône : l'augmentation de 0,5% du taux du livret A !

Je suis pour le fichier Edvige et revendique d'y figurer. Ce sera certainement le fichier le plus tendance du quiquennat juste avant le référendum sur la présidence à vie.

Demandez aussi à y participer, il n'y aura que du beau monde et, comble de chance, bien peu de chances d'y rencontrer certains des cuistres philosophes dont les articles rebondissent à qui mieux mieux dans Libé, le Nouvel Obs et le Figaro.

Et qui sait ? Peut-être qu'on proposera des cadeaux de bienvenue aux plus assidus ! Le disque de Carla Bruni pour se rééduquer le cerveau et les oreilles, un portable sur écoute, une puce GPS pour vous retrouver facilement dans le dédale du 9-3 ou des menottes pour se faire les poignets et les chevilles le jour où les nouvelles prisons de Rachida Dati seront ouvertes. Attention, prise de sang obligatoire pour prélèvement ADN, dés la première inscription. Il faut ce qu'il faut pour mériter une petite collation !

Ce qui est fort amusant, c'est la mobilisation des élites intellectuelles françaises contre ce fichier. De grands débats ont lieu en ce moment même, les plus grandes plumes signent à tour de doigts, articles enflammées et passionnés pour défendre les libertés et le droit à la sécurité des hommes intègres, des gens bien. L'enneml dont Edvige doit nous préserver est Siné. Ce sont Jean Daniel, Delanoé, BHL et Elie Wiesel et la ministre de la culture qui le proclament. L"humoriste a été tiré au mauvais sort par les mains innocentes de Philippe Val et Claude Askolovitch. Le sang va couler, c'est sûr. Il s'agit d'une guerre totale ! L'antisémitisme est à nos portes Oui, à nos portes, ils violent nos filles et nos campagnes, Edvige va nous sauver des Siné, Dieudonné, Badiou et consorts.

 

Car BHL le dit dans son bloc-notes du Point. Pas comme ça mais ça revient au même non?

 

 

Les antisémites : ces êtres étranges venus d'une autre planète. Leur destination : la Terre. Leur but : en faire leur univers. Je les ai vus. Pour moi, philosophe noctambule à l'affut, cela a commencé par une nuit sombre, le long d'une route de campagne, tandis que je disais à mon chauffeur de chercher un raccourci que jamais il ne trouva. Cela a commencé pour moi par une gamberge abandonnée car le manque de sommeil m'avait rendu trop las pour continuer mon brillant cheminement intellectuel. C'est si fatigant de penser le monde occidental moderne ! Cela a commencé par l'atterrissage d'un engin spécial venu d'une autre gauche. À présent, je sais que les antisémites sont là, qu'ils ont pris une apparence humaine, je me suis fixé pour tâche de convaincre un monde incrédule car je sais que le cauchemar a déjà commencé...

Pour en savoir plus sur cet outil de salut public qui va nous sauver des monstres, cliquez ICI. Vous verrez une liste de 64000 signataires qui se sont dénoncés comme ennemis de notre France éternelle et immaculée (bien profond oui !). 

 

Publié dans opinions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Un Anti-séptiq 04/08/2008 09:15

Oui et ces "êtres" venus d'un autre monde on un doigt plus long que les autres, un doigt bien tendu, bien haut, fièrement.

Milton Dassier 04/08/2008 14:50



C'est bien ce qui énerve...