Bush à bicyclette... et la diplomatie française en panne!

Publié le par Milton Dassier

Le président G.W. Bush s'est offert une heure de promenade à vélo dans le Parc de St-Cloud avant d'assister à une messe protestante à la résidence de l'ambassadeur américain.

On dit que même les pigeons ont été priés de ne pas survoler l'espace aérien au-dessus du Parc de St-Cloud.
Un prouesse de M. Alliot-Marie et de la police française qui a utilisé pour l"occasion ses tout nouveaux drônes.

Tout cela sent la fin de règne, la retraite, la collection de maquettes ou de boites de cigares.

Il parait que Nicolas Sarkozy justifie son "amitié" envers le si décrié président américain par sa faiblesse qui l'amènerait à lâcher du lest sur certains dossiers. Mais à part quelques concessions bien timides des américains, Sarkozy s'est compromis inutilement au point de se voir bousculé tant à l'intérieur de l'Europe (les irlandais) qu'à l'extérieur avec son union euroméditerranéenne qui ne sera qu'un simple gadget.

Déjà Bouteflika, Kadhafi et peut-être Mohamed VI vont bouder la réunion du 13 juillet ce qui retire plus de la moitié sud de la Méditerranée aux vélléités d'unité de Sarkozy... Mais imagine-t-on une seconde que la poignée de main
que Shimon Peres et Bachar El Assaad se donneront à Paris puisse être sincère alors qu'Israël a bombardé la Syrie, il y a quelques mois?

C'est comme si la France, l'Italie, le Bénélux et l'Allemagne avaient signé un traîté d'union européenne au moment  de l'Anschluss...



Publié dans international

Commenter cet article