Obsèques de Pascal Sevran : Pas de bites noires en berne

Publié le par Milton Dassier

Alors, ils se sont tous pressés aux obsèques de Pascal Sevran. A Paris ou à Limoge, Delanoë, Jack Lang, Alain Delon, et.. le président dela république. Tout ça, pour un écrivain moyen, un auteur de vieilleries chantées par Dalida et un animateur-producteur de télévision pour vieilles veuves, celles qui ont survécu à la canicule de 2003...

Quand on est capable d'écrire ce qui suit, on ne mérite pas autant d'honneurs post-mortem. Désolé, on est dans un pays très étrange où on fait d'une banderole de supporters un acte hautement raciste voire nazi au point qu'on mobilise policiers pour en trouver les auteurs. Un pays où un politicien d'extrème-droite se voit accusé d'attiser la haine raciale, de nier un génocide (le point de détail) et pour cela risque les foudres de la justice démocratique...

Par contre, malgré ce qui suit, un Président de la République se déplace au nom de tous les français pour dire sa sympathie et présenter les condoléances de la Nation.

Sans doute, cela n'était-il pas si grave que ça, sans doute vouliat-il dire autre chose ou sans doute s'est-il exprimé maladroitement. Non, pas d'excuses, pas de circonstances atténuantes, les propos ont été écrits dans un livre édité et publié dans les meilleurs librairies et l'auteur a été fait chevalier des arts et des lettres pour son oeuvre littéraire. Donc, des propos pesés, relus, corrigés mais publiés. Des propos que n'auraient pas renié le pire des néo-nazis... N'en déplaise à Delanoë.

Le privilège des jonquilles (p 214) : « Des enfants, on en ramasse à la pelle dans ce pays [le Niger] — est-ce un pays ou un cimetière ? — où le taux de fécondité des femmes est le plus élevé du monde, neuf enfants en moyenne par couple. Un carnage. Les coupables sont facilement identifiables, ils signent leurs crimes en copulant à tout va, la mort est au bout de leur bite, ils peuvent continuer parce que ça les amuse, personne n'osera leur reprocher cela, qui est aussi un crime contre l'humanité : faire des enfants, le seul crime impuni. On enverra même de l'argent pour qu'ils puissent continuer à répandre, à semer la mort

Mais il y a pire car à la question d'un journaliste de Nice-Matin, en 2006, Pascal Sevran persistait et signait en disant:

 

« Et alors ? C'est la vérité ! L'Afrique crève de tous les enfants qui y naissent sans que les parents aient les moyens de les nourrir. Je ne suis pas le seul à le dire. [...] J'écris ce que je pense, si des gens bien au chaud dans leur certitude ne supportent pas d'entendre ça [...] Oui, il faudrait stériliser la moitié de la planète ».

Stériliser la moitié de la planète... ils signent leurs crimes en copulant à tout va, la mort est au bout de leur bite... Oui vous avez bien lu...

Ces propos sont injurieux et racistes, ils annoncent la possibilité d'une extermination un jour de ces gens qui ne font pas l'amour mais copulent. Comme quoi au fait? Comme des animaux.

 

Pascal Sevran est mort, On ne l'entendra plus, on ne l'entendait plus d'ailleurs depuis sa maladie. Au moins, il ne dira plus les mêmes conneries et donc je me réjouis de la mort d'un tel imbécile !

Publié dans pipoles

Commenter cet article

charpentier 04/05/2012 10:48

je trouve que pascal a tout a fait raison il ne dit que la verite dort en paix tu le merite tu nous manque enormement

ERIC 04/05/2010 00:19


LES COMMENTAIRES CONTRE PASCAL SEVRAN SONT HONTEUX. C'etait un homme tres cultivé et d'une grande sensisibilité.. ses propos quelqu'ils soient etaient le reflet de la réalité ...


Roland 10/02/2009 21:42

Le racisme anti-familles nombreuses de cet individu montre qu'en dernière analyse le racisme est toujours social (regardez : après les génocides de 40-45, personne n'ose plus être contre les juifs, mais le racisme anti-tziganes est toujours aussi fort qu'avant et aussi décompléxé ! c'est que les juifs sont "des gens comme nous" et des bourgeois en général, tandis que les tziganes sont prolétaires s'il en est).
(Quoique ce monsieur oublie peut-être que les familles nombreuses sont aussi une spécialité des familles aristocratiques catholiques, mais sans doute est-il aussi raciste anti-religieux ! c'est très à la mode de nos jours)

Bref ! J'écrivais pour signaler que l'un de mes oncles, qui était agent d'assurance après avoir été tailleur puis sous-off de carrière, a eu 13 enfants, dont 12 ont vécus. Et ce n'était pas un "obsédé sexuel" (encore un racisme à la mode, contrairement à ce qu'on croit l'époque actuelle EST au puritanisme, bien plus que le XIXème siècle) (Sa femme peut-être, à ce qu'on m'a dit !) Ils sont devenus instituteurs, électriciens, etc et habitent aux quatres coins de la France maintenant. Parler de manière si cavalière d'être humains acceuillis surtout par amour de la vie est quelque chose de malsain (et révélateur ... ), s'en rend-on compte? Au fait avez-vous déjà oublié le célèbre roman "Treize à la douzaine" et ses personnages ?
J'ai connu une autre famille de env. douze anfants (pas les 9 qui font dresser les cheveux sur la tête de ce parisien égocentique) C'était un gros agriculteur dans les Landes. Il avait une sacrée organisation, avec une cuisine de collectivité, et chaque enfant assez grand devait faire la cuisine pour tout le monde à tour de rôle ! la plus agée était déjà une jeune femme, on a pris le café dans leur salon, ils avaient l'air heureux, je ne les ai plus revu depuis, c'était en 1972.

francesca 14/05/2008 11:48

mème la terre(tombe) a honte de recevoir en un type de ce genre.maintenant il pourra méditer dans sa nouvelle demeure.maintenant qu'on connait sa vie,on sait pourquoi il voulais imposer son moeurs.ces orgeuilleux oublient de dire que la véritable cause de tous les problèmes de l'humanité c'est la spoliation des richesses par un groupe de malfrats (les opulents,les privilégiès,les dominants,les avares....)quelle que soit leur appartenance ethnique ou religieux.ce sont les plus faibles qui subissent tout ces misières.
un lascar fait perdre a une banque 5 milliards d'euro soit 30 milliars d'ex franc.soit 1 euro par habitat alors qu'il y a des Hommes qui vivent avec moins d'un dollar par jour.sans compter la spéculation,la corruption,les détournements de fonds etc....tous cela appauvrir l'humanité.
ce lascar oublie de dire que les dictateurs sont mise en place et ont soutenu par son pays,personne n'oublie le tchad ou la france a soutenu un tyran qui règne en maitre absolue et tout récemment on insulte les tunis en soutenan un despote.
ce lascar oublie de dire que les pays du sud sont obligé de sacrifié leur agriculture vivrière pour la remplace par celle d'exportation.
ce lascar oublie quand il y a des dirigeants honnète,ils sont mis de coté par des coups d'état(thomas sankara,lumumba....)
si on doit faire l'inventaire ,la plume/stylo aura honte d'écrire.un pays comme l'irak diriger par un tyran soutenu par les occidentaux a été ruiner et mise en sous développement a cause des guerres puis de l'embargo et l'occupation.et demain on nous dira c'est a cause du peuplement.
il oublie de dire qu'au niger,l'uranium est au main de son pays et que les dirigeants successives sont venu par un coup d'état ,et on sait qui est derrière.(la france afrique)
ces mr fait semblant de pleurer sur le sort des enfants alors que l'industrie pharmaceutique empéchent a des pays de copier des médicaments.on veut pas des larmes de crocodile de ces mr,s'ils veulent aider l'humanité,ls doivent dire a leur gouvernement d'arreter de spolier les richesses et d'arreter de soutenir les despotes,d arreter de manigancés des coups tordu

Madly 14/05/2008 10:55

Ce n'est surement pas moi qui regretterai sevran, surement pa ! car il est le digne fils d'hitler, hitler aussi parlait comme lui, mais à propos des juifs, aujourd'hui grace ou à cause du petit émmigré de l'elysée tous les racistes de vichy peuvent cracher leur venin, car sarkozy les soutiens, ils ne se cachent plus ils se montrent et ils sont fiers d'appartenir à cette RACE de HAINEUX RACISTES, c'est rentable, et leurs fin de mois est assuré.
le nain de l'elysée a ouvert la boite de pandhore, un jour cela se retournera contre lui, d'ailleurs ça a déjà commencer.!