Redeker se paye Marion Cotillard

Publié le par Milton Dassier

 

Et hop ! Le revoilà. Robert Redeker est de retour. L’homme traqué par les vilains islamistes, notre Théo Van Gogh de la philosophie a décidé de publier une tribune sur… Marion Cotillard !

 

 J’exagère à peine. Mais comme l’affaire Marion Cotillard tombe bien pour la carrière de certains !

 Donc, Robert Redeker trouve scandaleuses les affirmations de Marion Cotillard, affirmations tenues il y a trois ans et remises au goût du jour, jour de lynchage médiatique, fort opportunément, par Thierry Ardisson. Mais l’occasion était si belle de faire un coup de médisance sur une personne talentueuse à qui la vie sourit, un "coup" façon photo « osées » de Miss France ou de Laure Manaudou. Mais ici pas question de nudité, juste un voile levé sur la pensée d'une artiste. Alors,le cher Robert Redeker nous joue sa tartufferie bienpensante par un article publié dans Le Monde d’avant-hier, un article mal documenté mais bien écrit, soyons chic. Une bonne dissertation d’un élève de terminale tant le « travail » d’argumentation y apparaît scolaire, soyons choc.


Cela commence ainsi :
 

"Laisser les propos Marion Cotillard à leur insondable sottise serait une erreur."

 

D'entrée, Redeker met les pieds sur le joli nez de la belle Marion. Pourtant, tout ce que j’ai entendu des affirmations de Marion Cotillard sur la vidéo, c’est un ton de plaisanterie autour des théories du complot en général et non la défense d’une conviction en acier trempé. A ce moment-là, elle se faisait interviewer dans les catacombes de Paris dans une ambiance qui fleurait bon le mystère. Mystère le mystère, thème idéal d’une interview puisque l’ambiance lugubre des catacombes s’y prêtait parfaitement.

Donc Marion Cotillard avoue son goût pour les théories du complot. Et alors ? Quoi de plus normal pour une artiste qui joue dans des histoires stories-telling filmées ? N’y a-t-il pas de nombreuses histoires et scénarios de films qui sont basés là-dessus. Le Comte de Monte-Christo d’Alexandre Dumas n’est-il pas l’histoire d’une vengeance contre un complot ? Une vengeance en forme de complot d’ailleurs. Et les « Trois Mousquetaires »  qui sauvent la reine d’un complot ourdi par le maléfique Cardinal de Richelieu?

 

Robert Redeker, lui-même piêtre victime d’un complot à venir dont on a toujours pas trouvé les auteurs, nous fait le coup de l’anti-américanisme viscéral qui se cacherait derrière ceux qui remettent en cause la version officielle du 11 septembre. Le problème alors, c’est que la moitié des américains serait antiaméricaine puisque de récents sondages indiquent qu'ils ne croient pas la version bushienne des attentats. Mieux, la question s’invite régulièrement dans la campagne électorale américaine au point qu’après réflexion,  les Clinton ont annoncé qu’ils n’envisageaient pas de nouvelle enquête en cas d'élections victorieuses.

 

Mais le professeur de philosophie ne s’arrête pas là.

D’après lui, ce serait une démarche antisémite. Donc la moitié des américains sont antisémites… Pire, ce serait une réminiscence, une mise à jour du Protocole des Sages de Sion à cause de l’équation : complot de forces occultes occidentales et capitalistes = pouvoir occulte de l’argent et de la finance = pouvoir occulte des juifs.

 

Le plus fou, ce n’est pas que Redeker soit contre les théories du complot, c’est son opinion approved by Bi-Hèch-Elle. Mais l'abus est qu’il porte un jugement définitif et argumenté de façon dogmatique sur ceux qui expriment une opinion différente. Bref, Redeker est comme BHL, un grand inquisiteur qui chasse les hérétiques  contre-révolutionnaires  antisémites.

 

C’est une démarche de terreur révolutionnaire, stalinienne même. Redeker, dans le sillage des BHL, Finkielkraut, Philippe Val et autres Max Gallo, est un adepte des réquisitoires implacables qui bannissent de la bonne société industrieuse ceux qui dévient de la pensée officielle. Redeker devrait se recycler comme avocat général ; c’est un Fouquier-Tinville qui s’ignore. (voir photo)

 

La preuve : la fin de son article où on en appelle aux forces des ténèbres…

 

"la théorie du complot est l'un des viscères réparés, renouvelés, du ventre d'où est sortie jadis la bête. "

 

Brrrr....

Amen

Publié dans société

Commenter cet article

FFI 11/04/2008 21:17

redekker est le fils d'un officier SS allemand installé dans le toulousain

d'où son patronyme, d'où sa tolerance culturelle et religieuse...

avec un pere pareil il devrait se faire moins bruyant,
à moins que c'est precisemment pour cela qu'il a été choisi pour detruire la cohesion nationale

avec une telle ascendance, il a tout à "se faire pardonner", et l'islamophobie est devenue la nouvelle "indulgence" decernée non plus par rome, mais par certains lobbys agissants

de plus avec un pere ancien nazi il est constamment sur le siege ejectable,
le jour où il ne servira plus,
il sera descendu en fleche par ceux la memes qui "osent" le "defendre" aujourd'hui,
et qui decouvriront alors avec horreur qu'il est lefils d'un nazi...

drole de pays que la france de 2008,
on y voit de l'antisemitisme partout,
et du racisme nulle part

Milton Dassier 12/04/2008 02:28


J'ai trouvé sur wikipedia que "Son père était un soldat de l'Afrikakorps" et sa mère la
fille d'un homme politique opposant au nazisme.
Difficile de s'y retrouver..


BolT1024 11/04/2008 01:08

Bien écrit...

Je rectifie:

Un article mal documenté, ET qui montre l'inculture et le côté fasciste de ce sinistre personnage de Redeker.


L'article n'est pas si bien écrit que cela, ce n'est pas parce-que l'on utilise force rhétorique que l'on fait un bon texte.


Redeker n'est pas un philosophe, mais plutôt un écrivain raté.


Allez plutôt voir une analyse du texte:
http://bolt1024.over-blog.com/article-18300713.html

Milton Dassier 11/04/2008 19:33


Je suis d'accord avec vous..C'est bien pour cela que je compare l'article de Redeker à un devoir de terminale...


Mehr Licht 31/03/2008 19:40

On ne peut plus dire le contraire de cette clique qui contrôle la pensée en France sans encourir leurs foudres.

Effectivement, Redeker, dans le sillage des BHL, Finkielkraut, Philippe Val et autres Max Gallo, est un adepte des réquisitoires implacables qui font loi dans les hautes sphères des intellectuels sionistes. Combien déjà ont-ils goûté à leur médecine ?

Tu les contredis...paf ! Tu es soit un antisémite ou un activiste de la pire espèce. Bientôt l'homme qui pète, sera accusé par ces inquisiteurs de vouloir gazer des Juifs une fois de plus. Toutes leurs simagrées ne sont en somme qu'une trouille de perdre leurs prérogatives. Quand on est sûr de soi on n'attaque pas comme ils le font.

Milton Dassier 31/03/2008 20:24



Ce sont des accusateurs et des fossoyeurs. Des staliniens passés du côté de la bannière étoilée, des precripteurs de leur vision de la civilisation. Des conservateurs de l'ordre démocratique
total.