Rama Yade : la poupée qui dit toujours "oui" à Sarkozy !

Publié le par Milton Dassier

rama.jpgUne grande nouvelle:

Rama Yade boycottera les jeux olympiques s'il y a un bain de sang au Tibet

C'est une dépêche Reuters qui le dit:

" Rama Yade, la secrétaire d'Etat chargée des Affaires étrangères et des Droits de l'homme, n'a pas exclu jeudi, à titre personnel, un boycottage de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques à Pékin si la situation se dégrade au Tibet. S'il y a bain de sang au Tibet, je ne vois pas ce que je vais faire dans un gradin à observer une manifestation sportive et je crois que tout le monde aurait cette réaction de bon sens".

Pourtant, elle disait tout le contraire une semaine avant... Mais depuis, des sondages ont montré la sympathie des français pour les tibétains. Une majorité serait pour un boycottage politique. Et puis, d'autres pays occidentaux ont fait part de leur position, par exemple l'Allemagne et la Grande-Bretagne... C'est sûr, Rama Yade a donc intérêt à faire bonne figure dans le monde des diplomates...

La Chine a intensifié la répression de troubles au Tibet et impute les manifestations au dalaï-lama, chef en exil de la communauté tibétaine qu'elle accuse de vouloir saboter les Jeux olympiques de cet été.

Pour Rama Yade,

" La question c'est de faire comprendre aux Chinois qu'ils n'ont absolument pas intérêt à entacher ces Jeux olympiques d'un bain de sang ou de manifestations sporadiques, qu'elles soient paysannes ou tibétaines"...Je voudrais dire aux Chinois aujourd'hui de faire la lumière sur le nombre de victimes, sur les événements, de libérer les manifestants pacifiques qui ont été faits prisonniers, de cesser les violences, d'accepter la main tendue du dalaï-lama", a-t-elle ajouté en qualifiant ce dernier d'"homme de sagesse".

C'est exactement ce que disent Gordon Brown et Angela Merkel depuis... une semaine...

Rama Yade a indiqué qu'à titre personnel elle serait "tout à fait disposée et même très heureuse" de recevoir le chef spirituel tibétain s'il venait en France. Avec ce qu'il faut de photographes bien entendu...

Après neuf mois de présence au gouvernement en tant que secrétaire d'état aux droits de l'homme, quel est le bilan de l'action de Rama Yade? Je cherche, je cherche... Ben rien ! Elle n'est pour rien dans la seule action d'éclat en rapport avec les droits de l'homme dont le gouvernement français peut à la rigueur s'ennorgueillir : la libération des infirmières bulgares. Pire encore, elle ne fait absolument rien pour faire libérer un français des geôles israéliennes depuis trois ans sans avoir été jugé. Le crime de cet homme : être passé en voiture devant le domicile d'un leader politique israélien...

La lettre que lui a adressé Jean-Claude Lefort éclaire sur le fond de l'affaire et la compétence de la jeune secrétaire d'état... Vous pourrez la lire dans l'article suivant à cette URL.

 

Au contraire, il semblerait que Rama Yade ait choisi de se laisser instrumentalisée comme caution morale. Le président Sarkozy est fier de l'avoir auprès de lui, il l'a souvent répété. La jeune et jolie noire est un formidable faire-valoir qui laisse penser que la France est un pays ouvert et divers. Etant donné le poids de la droite israélienne en France, il n'a pas échappé à Rama Yade qu'il vaut mieux séduire du côté des tenants de l'idéologie dominante d'autant plus qu'elle transcende le clivage droite-gauche. La preuve, la relation privilégiée entre BHL et Rama Yade, fin novembre 2007.

Rama Yade et l’écrivain, qui a soutenu Ségolène Royal pendant la campagne présidentielle, se sont longuement rencontrés au bar de l’hôtel Bristol, à deux pas de l’Elysée. Et le soir du 29 novembre, après y avoir pris de nouveau un pot, Rama Yade a emmené BHL dans sa voiture officielle au Centre Rachi, dans le 5ème arrondissement de Paris, haut lieu de rencontres et débats de la communauté juive, pour une soirée consacrée au dernier livre de BHL.

Rama Yade, qui est musulmane, y a d’ailleurs pris la parole pour dénoncer l’antisémitisme de certaines conférences internationales. Sous les applaudissements d’un parterre stupéfait.

Comme tout est manipulation, propagande et communication, Rama Yade n'est pas secrétaire d'état aux droits de l'homme mais, tour à tour, une potiche exotique pour les visites officielles, une escort-girl du président de la république quand certaines questions humanitaires peuvent être mises au service d'intentions plus cachées, un alibi à usage interne sur une ouverture vers la diversité et la discrimination positive.

 Bref, Rama Yade est un instrument de propagande du sarkozisme à elle toute seule.

La poupée qui dit "oui" et "merci" à Sarkozy.. 

 

Publié dans politique

Commenter cet article

MBOA 25/03/2008 11:12

Mais ZIN,

Vous faites montre de naïveté que de croire que le sport et précisément l'attribution des jeux ou autres ne sont pas du ressort de la politique.
Tout est bien calculé. Je suis d'accord avec Milton, au-delà de l'OMC, il y aussi les accords de Kyoto qui sont derrière.

Quant au boycott du salon du livre, je le soutiens à 100%. Ou on célèbre le livre ou on fait l'apologie d'un état meurtrier, il faut choisir. Mon choix est pour la première option.

Bien à vous!

fabe 25/03/2008 10:51

Bonjour,
juste pour préciser à l'auteur que Rama Yade ne peut être considéré comme musulmane puisqu'une femme musulmane doit se marier avec un musulman. ce qui l'exclue donc de la Oumma islamique.
Par contre, elle peut être considéré en effet d'origine musulmane par ses parents.
A part ça c'est un bon texte je trouve.
cordialement,

Milton Dassier 25/03/2008 16:18


ça c'est une info que je n'avais pas et Reuters non plus! Merci !


zin 24/03/2008 23:58

Tiens, après nous avoir dit pendant des jours que la culture n'avait rien à voir avec la politique et que, par conséquent, boycotter le salon du livre était des plus ringuard, on nous dit maintenant que le boycot les JO serait serait un acte vraiment in!!! Ah bon, parceque le sport est lié à la politique ?

Milton Dassier 25/03/2008 02:48


Oui, pour moi tout est lié à la politique dés lors que cela concerne un groupe de personnes. L'attribution des JO à la Chine fut un acte très politique lié à son adhésion à l'OMC...
En ce qui me concerne, j'étais tout autant pour le boycottage du salon du livre...