Nadine Morano no no !

Publié le par Milton Dassier

morano.jpgMettez une perruque blonde à cheveux blonds mi-longs sur Plastic Bertrand et vous avez Nadine Morano.
 
Stop ! Encore !
 
Aujourd’hui, non contente d’avoir perdu toute chance de victoire aux élections municipales à Toul avec un retard de dix points sur le PS, elle tente de faire parler d’elle encore une fois en accusant une petite liste d’avoir exercé un chantage et une extorsion de fond contre sa liste ; 15.000 puis 100.000 Euros contre un DVD compromettant. La police a retrouvé le DVD mais vierge…
 
Nadine Morano, c’est le porte-parole que l’UMP souhaite voir disparaître tellement, elle brille par sa gouaille faussement popu et sa mauvaise foi à peine égalée par Rachida Dati.
Nadine Morano s’est illustrée en maintes occasions lors d’actions de campagne électorale où le combat des idées laissait bien souvent la place à la vocifération d’arguments plats, avec une pointe d’agressivité comme on en voit fréquemment dans les bistrots où l’on discute politique autour de quelques verres de pastis.
 
J’ai toujours pensé que Nadine Morano n’était qu’un OVNI en politique qui donnait une bien piètre image des femmes.
 
Nadine Morano fait partie du harem de femmes de choc autour de Sarkozy. Malheureusement, ses jours en politique sont comptés car dans la Sarkozie moderne, les vaincus ne font pas de vieux os !
 
 
 
Dimanche, nous aurons quelque chose à fêter : la défaite cuisante de Nadine Morano.

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaspard 14/03/2008 17:50

j'ai cru comprendre qu'elle n' etait déjà plus en odeur de sainteté, pour avoir une fois contredit sa Majesté.
Afin de hâter son retour en grâce, elle s'efforce d'en faire beaucoup, trop, beaucoup trop, ça elle sait très bien faire, Nadine Morano !
Pourvu qu'elle disparaisse à la trappe, et qu'on découvre un nouvelle génération de femmes à la Rama Yade ou Valérie Pécresse, comme seule (?) la Sarkozye sait nous en offrir.