Omar Bongo n’en pince plus pour Sarkozy

Publié le par Milton Dassier

sarko_gabon_foret.jpgPas mal ce titre non ? Une grave crise secoue la France et le Gabon.
Normal, la France expulse des africains à tour de bras et cela vient de toucher deux étudiants gabonais dont un qui a dû laisser sa fille et ses avoirs en France.
Le Gabon a décidé de durcir son « hospitalité » vis-à-vis des français qui y émigrent.
On peut comprendre qu’un pays qui permet à de nombreuses entreprises françaises de prospérer tout en en profitant largement lui-même, enfin surtout ses dirigeants, se sente blessé de voir ses propres ressortissants traités comme des malpropres.
 
Le Gabon a déjà expulsé un français arrivé sans visa et menace d’en expulser d’autres puisque comme on l’apprend, il y aurait 10 à 15% d’immigrés clandestins français au Gabon.
Jusque-là, ils étaient tolérés au nom des bonnes relations franco-gabonaises mais avec ce qui vient de se passer…
Et puis Omar Bongo a peut-être envie de diminuer l’influence française pour attirer des investisseurs américains, européens et chinois.
 
L’homme est un fin connaisseur de la politique internationale mais aussi française…
 
On verra si le chantage marche au point de faire une préférence nationale pour les migrants gabonais ou si Omar Bongo pousse le bouchon jusqu’à une improbable nationalisation des entreprises françaises implantées sur son sol et le démantèlement de la base militaire française de Libreville.
 
Il y a tout une dynamique relationnelle maître esclave dans cette affaire. Ce sera donc un compromis gagnant-gagnant pour la France comme pour le Gabon. Mais attention tout de même, les choses pourraient changer après la succession d’Omar Bongo.

En tous cas, une chose est sûre, Sarkozy bat Bongo au concours de talonnettes...

Publié dans international

Commenter cet article

Joe 07/03/2008 17:05

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/03/07/01011-20080307FILWWW00429-gabon-traquer-les-gaulois.php