Grands écarts et souplesse dorsale

Publié le par Milton Dassier

contorsionniste.jpgLes hommes politique aiment le sport et le font savoir. C’est tellement sain ! Alors se montrer en tenue de sport ou de jogging, ça rassure le bon peuple qui voit dans cette exemplarité matière à offrir sa confiance. Un esprit sain dans un corps sain.
 
J’y vois un tout autre exercice.
Etre politicien en vue aujourd’hui, ça implique de nombreuses contorsions, de fréquents grands écarts à la limite de la tendinite.
 
Kouchner, Sarkozy, Boutin, Darcos, Bertrand, Rama Yade, Fadela Amara, Fillon en sont devenus les spécialistes.
 
-Comment peut-on un jour, tenir un discours d’intégration, voire de fraternité et le lendemain prôner la fermeté et la répression vis-à-vis des plus pauvres ?
 
-Comment peut-on un jour, se réclamer de l’abbé Pierre et le lendemain envoyer la police et les CRS sur les mal logés ?
 
-Comment peut-on demander plus de morale, de respect et de politesse à l’école et se laisser aller à des injures publiques ?
 
-Comment peut-on soutenir un maire UMP célèbre pour avoir voulu se débarrasser des SDF avec un gaz toxique utilisé pour les rats ?
 
-Comment peut-on se prétendre capable de donner du pouvoir d’achat aux français tout en laissant les prix filer à la hausse ?
 
-Comment peut-on encenser l’idée de parrainer un enfant de la shoah et la voir être enterrée la semaine d’après tout en affirmant que c’était une bonne idée ?
 
Oui nos politiciens ont les articulations souples et une musculature à toute épreuve.. Espérons qu’ils auront le dos aussi souple quand nous voudrons les battre !

Publié dans politique

Commenter cet article