Sarkozy est un modèle de respect pour les jeunes !

Publié le par Milton Dassier

undefinedHé ! Tout le monde ne parle que de ça ! Vous savez !
Le président et son langage d’homme à homme !
Ces paroles viriles qui montrent que notre président n’est pas une vulgaire carpette sur laquelle on s’essuie les pieds.
Il y avait eu l'épisode de Perpignan puis celui de la Courneuve où Sarkozy s'en était pris très vertement à quelques personnes qui le conspuaient. Et puis, la mémorable attaque navale contre deux photographes américains pourtant en règle. Sans oublier les injures publiques à son porte-parole David Martinon en plein interviex sur la chaîne CBS.
Ce matin, la même scène a été vue dans la plupart des écoles primaires de France.
Toute la matinée, les mêmes clameurs à l’heure de la récréation : « Casse-toi, pauv’ con ! ». A la cantine, «« Casse-toi, pauv’ con ! » . C’est devenu une affaire d’état comparable au coup de boule de Zidane en coupe du monde.
Devait-il ? Ne devait-il pas ?
Vous vous rappelez, après le geste viril de Zidane,  la France avait perdu ! Et le joueur avait dû présenter ses regrets et ses excuses avant de passer en commission de discipline…. Mauvais augure pour le président non ?
 
Le président est en quelque sorte au dessus de la mêlée, tel un arbitre, il se doit d’être un exemple.
Je ne peux m’empêcher de penser à ce prof qui a pété les plombs après s‘être vu traité de connard par un élève et l’a frappé. Résultat des courses : Prof interpellé par la police, élève exclu du lycée pendant trois jours. En quelques jours, c’est devenu une affaire d’état par presse interposée
 
Nicolas Sarkozy a besoin d’un conseil de discipline…. et d’un prof de yoga !

Publié dans sarkozy

Commenter cet article

palestro 25/02/2008 20:47

On devrait essayer de retrouver la trace se ce Monsieur qui s est fait insulter , je serais curieux d entendre ses commentaires

C est incroyable le mépris qu il a ce sois disant président face à une personne qui refuse de lui serrer la main
Sur RTL ce matin on remets tout sur le dos du vieillard d avoir commencer à dire à Sarkosy "ne me touche pas tu vas me salir" alors qu il avait était deja insulté de "pauvre con" par le président et c est qu aprés qu il a dit tu vas me salir ; Nuance n est ce pas ?

Mehr Licht 25/02/2008 20:38

Mëme avec des talonnettes, cet individu ne sera jamais grand. Ce n'est qu'un goujat !

L'impitoyable 25/02/2008 18:35

Il serait intéressant que les français lui disent de ce casser, à ce pauvre con...