économie

Mercredi 20 août 3 20 /08 /Août 17:51

Nicolas Sarkozy fera tout pour dissimuler ses échecs et son bilan calamiteux grâce la complaisance de certains médias bien entendu. Il lui suffira pour cela d'allumer des contre-feux produisant beaucoup de fumée.

Déjà certains de ses amis néoconservateurs mettent en avant son volontarisme en matière humanitaire. La fondation d'Elie Wiesel devrait lui remettre bientôt un "humanitarian award".

On ne rigole pas ou bien pas trop fort !

Libération des infirmières bulgares, libération d'Ingrid Bétancourt, Union Méditerranéenne, quelques tentatives avortées au Liban pour réconcilier les parties, on le voit une diplomatie par procuration dont on s'attribue les mérites, de belles paroles sans effet de Kouchner et, dans le même temps, on se couche devant les forts que sont les USA, la Russie et la Chine tout en choyant les dictateurs amis des industriels français eux-mêmes clients de Maître Sarkozy, avocat au barreau des copains.

Et puis, il y a cette affaire des soldats tués en Afghanistan par ceux qui "menacent la liberté du monde" comme l'a dit Sarkozy hier ou bien comment faire de la propagande en faisant passer une guerre de rebellion contre des puissances militaires occupantes pour une guerre contre le terrorisme et pour la liberté du monde. Car les talibans, aussi nuls soient-ils sur le plan idéologique, sont des rebelles comme il en a toujours existé. Peut-être aidés par des mercenaires.. Et alors? La guerre d'Afghanistan ne finira jamais en victoire de l'OTAN car toutes les guerres de ce type finissent de la même façon: le retrait des troupes étrangères quand on s'aperçoit que les coûts humains et financiers sont très élevés, les résultats très mitigés et ne risquant pas de s'améliorer.

Pourtant Sarkozy était contre le maintien des forces française en Afghanistan pendant sa campagne... Sarkozy est-il assez compétent pour le poste de chef des armées?

Et puis, il y a l'économie...

On va tout faire pour vous faire oublier les déclarations très optimistes pendant la campagne et après l'élection...

Soyez en sûrs, on vous fera oublier le fameux:

"J'irai chercher la croissance avec les dents, s'il le faut" prononcé juste avant l'élection en 2007. Depuis, Sarkozy s'est fait poser un dentier tant ses dents n'ont pas su résister à la crise des subprimes de l'été 2007.

 

A oublier aussi, le 24 août 2007 quand la ministre des finances, Christine Lagarde, annonce : " Nous avons les bases d'une croissance dynamique pour les prochains mois, parce que l'environnement international de la France devrait être globalement bien orienté.» . Pourtant, la crise financière créé l'effondrement des marchés financiers et des faillites dans le secteur bancaire. Le gouvernement a fait voté le paquet fiscal avec notamment, les déductions fiscales des intérêts d'emprunts immobiliers.

A oublier l'objectif d'une croissance à 2,5% pour 2008, fièrement annoncé en septembre 2007.

A oublier cet objectif revu un peu à la baisse (entre 2 et 2,5%) en octobre... Juste au moment où les banques ont reçu 320 milliards pour compenser leurs pertes et décident d'être très prudentes sur les crédits immobiliers, ce qui fiche en l'air la politique du logement du gouvernement basée sur les nouveaux petits propriétaires...

A oublier les problèmes d'inflation qui ne devraient pas toucher la France car la politique de réformes engagées la rendant plus solide comme l'a dit Christine Lagarde en janvier 2008. Celle-ci annonçait une inflation à 1,6% pour l'année 2008. Or, elle est partie pour avoisiner les 3 - 4% !

A oublier aussi... De janvier à avril 2008, le gouvernement multiplie les déclarations rassurantes sur la croissance et l'emploi pour 2008 mais il révise ses prévisions à la baisse. Il parle d'une croissance à 1,7% pour 2008. Nous sommes alors en juillet 2008. Le gouvernement a enfin compris que la crise était grave et se doublait d'une montée vertigineuse des prix de l'énergie (carburants, électricité, gaz...etc), l'aggravant encore un peu plus.

La réalité est toute autre. Voici les chiffres de la croissance à ne pas oublier, ceux-là:

- 1er trimestre : + 0,6 % corrigé depuis en 0,4 % par l'INSEE

- 2ème trimestre : - 0,3 %

- 3ème trimestre (prévision de la Banque de France) : + 0,1 %

- 4ème trimestre : entre - 0,5 % et + 0,3 %

Conclusion : la croissance pour 2008 pourrait atteindre au mieux 0,5%. Dans ce cas, c'est presque la récession, ce qui signifie, chomage, perte de pouvoir d'achat, inflation, paupérisation.

Il paraît que gouverner c'est prévoir...

Et on dit merci à qui ?

Par Milton Dassier - Publié dans : économie - Communauté : Communauté de l'opposition
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 5 août 2 05 /08 /Août 20:56

En allant sur un site d’infos que j’apprécie,alterinfo.net, j’aperçois une petite pub écrite :

 

Gagnez 6000€ par mois en quelques clics…

 

J’ouvre la page et je tombe sur ce qui apparaît être l’arnaque avec un grand A.

 

Allez voir, lisez l’intégralité de la page où on ne vous dit rien d’autre que vous allez gagner plein de fric mais en omettant de vous dire comment, il est question de clics sur des pubs à placer sur votre site ou votre blog, clics payés très grassement : 200 € par jour.

 

A la fin, vous avez deux boutons pour acheter en ligne votre droit à la fortune. Prix promotionnel : 24 €. Mais rendez-vous compte par vous même. Cliquez sur le lien :

 

http://www.07h07.com/pgs/prog.html

 

De toute évidence, c’est la solution miraculeuse pour le chômage, la précarité et le pouvoir d’achat.

 

Très malin comme procédé. Vous imaginez ? Si 100 gogos par semaine se font avoir et payent les 24 €, nos arnaqueurs se font 2400€ sans rien faire en 7 jours et 9600 € en un mois.

 

Le plus fou est que la régie pub qui alimente des sites avec cette annonce, participe à une escroquerie et laisse entendre implicitement que les sites qui l’affichent sont complices.

 

Je suis allé voir à la source du nom de domaine, on trouve une librairie en ligne qui vend des livres pour apprendre comment investir ou boursicoter. Etrange !

J'en profite pour signaler que le site alterinfo.net n'est pour rien sur la présence de cette pub sur son site. Pas trop leur style et c'est tant mieux !

Par Milton Dassier - Publié dans : économie - Communauté : Les antilibéraux
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 29 mai 4 29 /05 /Mai 19:38

130 dollars le baril de pétrole. Le litre d’essence à 1,45 Euros. Presque 10 Frs !

Et ça devrait continuer à grimper.  De quoi faire grimper parallèlement les prix de presque tout ce qui se commercialise puisque la production de biens de consommation demande de l’énergie.

 

Sarkozy insiste régulièrement sur la chance de produire la majeure partie de l’électricité en France à partir de sources non pétrolières, notamment l’énergie nucléaire. Problème, les véhicules fonctionnent avec des carburants dérivés du pétrole et ce, depuis la fin du 19ème siècle…

 

Le constat est terrible, le moteur à explosion n’a jamais été remplacé par quoi que ce soit. Il n’a subi que des améliorations et des développements.

Pourtant durant ce siècle, des millions d’inventions, dans tous les domaines, ont bouleversé notre vie quotidienne : du téléphone à l’ordinateur, de la radio à l’internet, du disque en vynil à la clé USB…

Mais pour les véhicules rien !

 

Des inventeurs de nouveaux types de moteur, il y en a eu. La preuve, les moteurs électriques sont présents dans de nombreux appareils ménagers.

Mais pour les véhicules, rien ! Ou si peu, des prototypes et quelques offres de voitures hybrides toutes récentes.

 

On parle du moteur à hydrogène, de la pile à combustible à hydrogène, de moteur à carburants mixant de l’eau à un dérivé du pétrole. Tout ça a été inventé par des génies dans leur garage mais quasiment pas de développement pour que Monsieur Toulemonde en bénéficie.

 

Si on avait été logique, si les politiciens avaient eu une vision prospective basée sur l’intérêt général, ils auraient eux-mêmes insufflé l’élan nécessaire à une recherche et un développement de solutions alternatives au moteur à essence ou au gasoil. Dans les années 80, notamment, lors du deuxième choc pétrolier.

 

Il n’en a rien été à ma connaissance ni au niveau de l’état, ni au niveau de l’Europe.

 

Les temps vont être durs, très durs….

Par Milton Dassier - Publié dans : économie - Communauté : Les antilibéraux
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 12 avril 6 12 /04 /Avr 17:26

On en a peu parlé en France tellement nous étions accaparés devant nos écrans de télé, tels des oiseaux dociles attirés par ce qui brille. Oui, la libération des otages du « Ponant », le trajet tumultueux de la flamme olympique, les revirements de Sarkozy à propos de la carte SNCF « famille nombreuse », les manifestations lycéennes, la loi sur les OGM.. Ah oui ! Les OGM censés sauver le monde de la famine, à moins qu’il ne s’agisse de faire pousser plus pour carburer plus dans les 4x4 blindés et autres SUV à vitres teintées.

 

En tous cas, les émeutes de la faim se multiplient. Haïti, Salvador, Bengladesh, Burkina Fasso...La liste est longue comme le monde.  La faute à qui ? A vous, à moi et surtout à ceux-là ci-dessous.


 

 La Bourse a sa corbeille pleine de traders et d’ordinateurs, spécialistes de l’économie virtuelle en temps réel…

 Montée des prix du sucre, du riz et des céréales… Encore plus riches, ils  s’en frottent les mains !

 

La corbeille des pauvres est de plus en plus vide, par contre eux s’en mordent les doigts !

Par Milton Dassier - Publié dans : économie - Communauté : Les antilibéraux
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés