sarkozy

Lundi 25 janvier 1 25 /01 /Jan 18:39
http://www.starwars-holocron.net/images/galerie/10_la_menace_fantome.jpgSarkozy est déjà furax. Il craint que son émission sur mesure sur TF1 ce soir, ne fasse un flop d'audience.
Quand il appris que France 2 programmait "FBI porté disparu" et surtout M6 diffusait l'épisode 1 de Star Wars "la menace fantôme", il s'est mis en colère pestant contre ces goujats.

D'autant qu'on va se le farcir dés 20h15 en direct dans le JT de Laurence Ferrari! De toutes façons, je ne regarde jamais son JT.

De plus, on apprend qu'un des dix français sélectionnés, un bénévole des restaus du coeur a refusé de participer. Le brave homme!

Les neuf autres français "représentatifs" sont des gens interviewés par Jean-Pierre Pernaud au cours de ses reportages sur les traditions bien françaises. J'aurais préféré "Juju le pêcheur", le type qui avait menacer de lui casser la tête, le faisant bafouiller de rage en direct. 

abrarac2.JPG



 En plus, ils vont être assis autour d'une table avec Sarkozy. Comment pourrait-on se montrer pertinemment impertinent dans de telles conditions, le trac de se trouver à quelques centimètres d'un habitué des plateaux et des courtizâneries télévisuelles, s'ajoutant à celui d'une participation à une émission de télé?

Vous imaginez le type qui aimerait bien dire ce qu'il a sur le coeur mais qui, face aux caméras, aux techniciens et au regard du président, préfère la fermer, de peur de se retrouver avec un contrôle fiscal le lendemain, ou en face du visage désaprobateur de son patron  ou encore, essuyant les postillons de colère de sa boulangère, militante UMP "bon teint"?

Mon choix est fait, un morceau de scotch sur la télécommande pour ne surtout pas presser le bouton 1 qui mène à TF1!

Ce sera "Stars Wars : la menace fantôme" avec une pensée pour les couillons qui regarderont l'émission de TF1. Les pauvres se seront fait chier une bonne partie de la soirée avant d'aller dormir pour être en forme dans les queues du pôle emploi!






Par Milton Dassier - Publié dans : sarkozy
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 22 janvier 5 22 /01 /Jan 16:02

Si vous aimez les séries US, vous avez le choix entre « FBI, portés disparus » sur France 2 et « Le réveillon des bonnes » sur France 5.

 

Si vous voulez voir un film, il y a l’épisode 1 de Stars War : « La menace fantôme » sur M6, « Le grand bleu » sur France 4, « Monpti » sur Arte, « Jeanne d’Arc » de Luc Besson sur NRJ et « Pair et Impair » sur TNT1.

 

Si vous préférez la culture, ça se passe sur I-Télé avec Audrey Pulvar depuis 18h ; mais aussi sur LCP, Virgin 17, Paris-Première et BFM.

 

Le sport sera sur Direct 8 avec un match « sélection du Benfica contre les amis de Ronaldo et Zidane ».

 

Un divertissement avec « Le convoi de l’extrême » sur W9.

 

Vous devez vous dire : « Mais il est devenu fou ! Qu’est-ce qui lui prend avec la télé ? »

 

Eh bien, je pense à votre salut, à vos neurones, à vos méninges, à vos circonvolutions cérabrale, à votre substance grise. Je sais qu’en plus du net, une petite émission de télé ne vous déplait pas quelques fois. Alors, je vous offre de quoi choisir une émission qui ne soit pas aussi dévastatrice pour votre cerveau que celle que TF1 va diffuser lundi soir à 20h00.

 

Qu’est-ce qui pourrait être pire qu’un film porno zoophile, pire qu’un documentaire sur les tortures pratiquées par les SS, pire qu’un reportage sur des tribus anthropophages et pratiquant des sacrifices humains, pire qu’un « snuff movie » ?

 

Une émission de propagande sarkozyste…

 

Oui, Sarkozy s’est invité sur TF1 lundi soir ! Avec devinez qui pour l’interviewer ?

 

Laurence Ferrari pendant le journal de 20h et Jean-Pierre Pernaud juste après qui animera un échange entre le président et dix français triés sur le volet.

 

Inutile de vous dire que ce sera une émission fade, insipide mais ô combien dangereuse pour votre santé mentale pendant laquelle ils nous débiteront un discours appris par cœur en réponse à des questions préparées à l’avance. Une pure opération de propagande à deux mois des élections régionales. Si vous choisissez de vous exposer ainsi, surtout, ne laissez pas vos enfants ou votre vieille maman subir un tel risque.

Déjà, « Les Guignols » ont ironisé sur le sujet comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.




Et petit calin avec l'être aimé, ça vous dirait pas mieux? 
Par Milton Dassier - Publié dans : sarkozy - Communauté : le vinaigre pour désinfecter
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 14 janvier 4 14 /01 /Jan 13:39

 

 

Je sais. L'heure n'est pas à la rigolade quand des millions de gens en bavent au delà du concevable en Haïti.

Mais, que voulez-vous, le rire est une arme très efficace de destruction de la tristesse.

J'ajouterai : Surtout quand il est moqueur envers un personnage qui nous en fait baver d'une certaine façon!

Hier Nicolas Sarkozy a voulu à la fois faire de l'humour et montrer qu'il comprenait le travail de ceux qui soulagent les souffrances des gens.


Un humour presque noir à la limite.


Le président de la très estimable république française nous a donné une grande leçon de compassion hier à Perpignan. Devant un parterre dagents hospitaliers et de soignants, il a parlé avec son coeur. Si si. Sauf que de ce côté-là, la raison ne fournit que des mots plutôt stupides. Ou alors, c'est de l'humour noir.


"Mourir, c'est pas facile!!"


Non, vous ne rêvez pas! Sarkozy estime avec une solennité amusé que "mourir, c'est pas facile!". J'ai demandé à un professeur de linguistique comparative de commenter cette phrase. Voici sa réponse: "En fait, Sarkozy a très peur de la mort et, donc un très grand désir de vivre. Comme sa vie a été plutôt confortable et facile comparée à celle d'un SDF, d'un sans-papier afghan, d'un petit retraité ou d'un rescapé haïtien, il en conclut que le contraire de la vie, donc la mort, c'est le contraire de facile, donc difficile, pas facile."


Ou alors, il a été influencé malgré lui par la mort de Philippe Séguin et "mourir, c''est pas facile" peut se complèter ainsi : "Mourir, c'est pas facile à vivre!" ce qui n'étant pas plus éclairant peut se traduire par "La mort d'un proche est difficile à vivre!"


Ouf, on y est arrivé!


Mais, est-ce quelqu'un va expliquer au président que les français ne sont pas tous des crétins et qu'il n'est pas obligé d'utiliser un langage d'abruti pour leur parler?

Par Milton Dassier - Publié dans : sarkozy - Communauté : Communauté de l'opposition
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 18 décembre 5 18 /12 /Déc 21:46

http://media.paperblog.fr/i/218/2183411/escapade-bergerac-L-1.jpeg« Nul et stupide », « question mal posée »,  « réflexions de comptoirs », « défouloir raciste », voilà ce que certains au centre et à l’UMP commencent à dire tout haut.


Le Nouveau Centre, J-P Raffarin, Hervé de Charrette, François Barouin, Dominique de Villepin tous proches de l'UMP ont pris position et émis de sérieux doutes dans un débat qui stigmatise une partie de la population française.


Même des élus de base ne cachent pas leur trouble. Le député du Maine et Loire, Michel Piron qui refuse d’y aller et parle d’un « vrai  foutoir ». La municipalité UMP de Bergerac qui boycotte purement et simplement le débat. Bergerac, ville française typique, s'est souvenue que Cyrano se méfiait comme de la peste des intrigues des puissants.

 

 Et au même moment, des signes qui annoncent la remontée du Front National.

Juste un frémissement dans les sondages pour l’instant mais par exemple, la popularité de Marine Le Pen qui fait un bond inespéré et celle d’Eric Besson qui s’enfonce encore un peu plus.

 

Sarkozy est le grand responsable de ce « vrai foutoir ». Il a cru qu’en utilisant les recettes qui l’ont fait élire en 2007, il allait rebondir. Il a oublié que La France de 2009 va bien plus mal que celle de 2007, la crise est passée par là. Il a oublié qu’un président ne s’abaisse pas à lancer des débats sur de tels sujets. Il a oublié que La France est un pays qui, s’adapte et qui  a survécu à des crises bien plus graves : guerres, révolutions, crises économiques. Imagine-t-on un De Gaulle lançant un tel débat alors que la situation française après la guerre d’Algérie était très difficile du point de vue de la concorde civile et de la cohésion de la nation ?

 

Le président paraît atteint dans sa crédibilité que ce soit au niveau national qu’international. Tout ce qu’il a entrepris a foiré. Tout ce qu’il avait imaginé ne se réalise pas. Certes, des réformes, un pays en a toujours besoin. Certes Chirac pensait plus à pantoufler qu’à réformer.

 

Les quelques rares bonnes idées mises en œuvre par la présidence Sarkozy, bien d’autres les avaient pensées et auraient pu les faire.

 

Ne vous faites pas d’illusions. D’après les économistes, dans la vie de tous les jours, les effets d’une reprise économique ne se feront pas sentir avant 2013. La France est plombée par ses déficits. Elle surnage plutôt bien dans la tempête grâce à la gestion saine des entreprises et les prestations sociales qui assurent un minimum d’équité. Tous les économistes sont d’accord, si La France ne s’écroule pas plus, c’est parce que son système social la protège.

 

Hors, c’est justement sur ces acquis sociaux que Sarkozy souhaitait revenir.

 

Vous imaginez s’il avait été élu en 2002?

Par Milton Dassier - Publié dans : sarkozy - Communauté : Communauté de l'opposition
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés